Les modalités de remboursement de votre prêt immobilier

Les modalités de remboursement de votre prêt immobilier

Lors de la signature de votre offre de prêt, vous avez validé des modalités de remboursement adaptées à votre projet.

L’offre signée définit mensualités et durée de remboursement

Un prêt immobilier se vit, pour un emprunteur, à travers les mensualités à verser en échange du bien acquis. En effet, ces mensualités définissent la durée de votre engagement, mais aussi le budget que vous êtes prêt à engager chaque mois.

Vidéo : estimer votre budget global... sans rien oublier !

L’offre de prêt précise donc le montant global emprunté, ainsi que l’échéancier de vos mensualités. Elle définit également le taux appliqué à votre crédit, fixe ou variable, qui conditionne le montant de ces mensualités.

Ces modalités de remboursement impactent le coût réel de votre prêt. Soyez donc particulièrement attentifs à leurs conséquences en amont : quelles sont vos dépenses fixes, quelle marge de manœuvre financière vous reste-t-il une fois vos mensualités versées…

Pour concrétiser votre projet d'achat immobilier, Bouygues Immobilier propose partout en France un très grand nombre de logements neufs !

Le paiement de vos mensualités

Les mensualités d’un prêt immobilier sont le plus souvent prélevées automatiquement sur votre compte en banque.

Le saviez-vous ?

La date de prélèvement choisie peut vous permettre d’économiser des frais ! En effet, si vous optez pour la même date de prélèvement que celle de la signature du contrat de vente chez le notaire, vous éviterez de payer des frais intercalaires lors du paiement de votre première mensualité.

 

Votre prêt immobilier peut évoluer !

Un prêt immobilier peut évoluer dans le temps. Deux options s’offrent à vous : la renégociation de votre prêt, et son rachat par un autre établissement.

Vous êtes ainsi libre de demander la renégociation de votre prêt auprès de l’établissement prêteur. Vos objectifs ? Obtenir un meilleur taux, alléger vos mensualités et réduire la durée de votre remboursement. Si vous remportez cette négociation, il sera ajouté un avenant au contrat faisant état de sa modification.

Taux bas : c'est le moment de renégocier votre crédit immobilier !

En revanche, si cette négociation échoue, une autre possibilité s’offre à vous : faire racheter votre crédit par un autre établissement prêteur. C’est à cette occasion que vous pourrez demander les modifications souhaitées.

Dans quels cas opter pour un remboursement anticipé ?

Votre situation personnelle évolue dans le temps… et avec elle la vie de votre crédit. Vous pouvez souhaiter rembourser votre prêt plus rapidement que prévu, par exemple dans le cas d’une rentrée d’argent ou de la revente de votre bien. Un remboursement anticipé peut également vous permettre d’alléger vos mensualités.

Notez que le montant de ce remboursement anticipé est soumis à deux conditions :

  • Soit il correspond à au moins 10% du montant initial emprunté ;
  • Soit il correspond au montant restant dû dans son intégralité.

Attention

Ce remboursement anticipé peut conduire au versement d’indemnités compensatoires au prêteur, selon ce qui a été négocié à la signature du prêt. C’est donc un élément à négocier à la signature.

A noter, si vous optez pour un remboursement anticipé dans le cadre d’un changement de lieu de travail, de décès ou de chômage, l’établissement prêteur ne peut exiger d’indemnités.

Signer son offre de prêt