PTZ : exemples de situations

PTZ : exemples de situations
Le PTZ (Prêt à taux zéro) s'adresse aux ménages qui achètent leur premier bien immobilier. Mais au-delà des conditions de ce prêt, comment ce « taux 0 » se traduit concrètement pour les acheteurs ?

PTZ : Situation n°1

Mickaël, 33 ans, célibataire, vit et travaille en région parisienne (zone A). Employé en CDI, il gagne 2 500 € net par mois et souhaite acquérir un appartement neuf pour un montant total de 180 000 €.

Prêt à Taux Zéro 2016 cas pratique

L'obtention d'un prêt à taux zéro lui permet de financer jusqu'à 40% de l'achat d'un bien immobilier neuf, dans la limite du montant plafond d'opération fixé à 150 000 € pour une personne seule en zone A. Cela représente alors un prêt à taux zéro d'un montant de 60 000 €, avec un différé total de 5 ans et une période de remboursement de 15 ans.

Sa situation permet à Mickaël d'emprunter par ailleurs 137 000 € dans le cadre d'un crédit bancaire classique. Non seulement il peut concrétiser son achat, mais il peut également prétendre à l'acquisition d'un logement plus grand.

Comprendre le PTZ en 2 minutes

Pour votre résidence principale, Bouygues Immobilier propose partout en France un très grand nombre de logements neufs pouvant être financés en partie par un PTZ !

PTZ : Situation n°2

Lucie et Sébastien vivent et travaillent à Brest (zone B2) où ils forment un couple sans enfant. Ils ont chacun un emploi stable et gagnent à eux deux 3 200 € net par mois. Ils voudraient acheter une maison neuve sans apport, pour un montant total de 200 000 €.

4 conseils pour acheter sans apport

Prêt à Taux Zéro 2016 cas pratique

Compte tenu de ses revenus, le couple est éligible au PTZ. Il peut alors emprunter 61 600 € sans intérêts, soit 40% du montant plafond d'opération fixé à 154 000 € dans ce cas. Le remboursement s'effectuera en deux périodes : un différé total de 5 ans et une période de remboursement de 15 ans.

Grâce aux conditions avantageuses du prêt à taux zéro, le couple peut réduire ses mensualités de 80 € par rapport à un crédit immobilier classique. Il réalisera alors une économie globale de 24 000 €.

Prêt : les 10 questions à poser à votre banquier

Simulez votre capacite d'achat

*hors frais de notaire

Mentions légales

Plus de détails
(1)

Le PTZ est réservé aux primo-accédants pour l’acquisition de leur résidence principale neuve située dans certaines zones éligibles. Les conditions du PTZ  (notamment plafonds de ressources) sont fixées par les articles L 31-10-1 et suivants et R-31-10-1 et suivants du code de la construction et de l’habitation. Sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement bancaire. Zones éligibles et conditions disponibles sur bouygues-immobilier.com.

Dispositif prolongé en 2018 sous les conditions telles qu’elles résulteront de la loi de finances pour 2018. Les conditions du dispositif prolongé en 2018 connues à ce jour (source projet de loi de finances pour 2018 enregistré à la présidence de l’Assemblée Nationale le 27 septembre 2017) pour les logements en zone A Abis et B1 dispositif prorogé jusqu’au 31 décembre 2021, et pour les logements en zone B2 dispositif prorogé jusqu’au 31 décembre 2021 avec une quotité réduite de 40% à 20%.