Le prêt immobilier en 8 étapes

Etapes prêt immobilier
Vous avez trouvé le logement idéal ou l’investissement immobilier parfait, et vous recherchez un crédit ? On vous explique ce processus en 8 étapes détaillées pour un emprunt en toute sérénité.

Découvrez le Prêt à Taux Zéro

Découvrir
Découvrez nos résidences neuves partout en France
Découvrir

1. La signature du compromis de vente

Signer le compromis de vente de votre futur bien immobilier est important. Si celui-ci fixe précisément le prix et les conditions de la vente, il comporte aussi une clause suspensive essentielle : la réalisation de l’opération est conditionnée par l’obtention du crédit immobilier. Celle-ci fixe un taux maximum en dessous duquel il ne peut constituer un motif de refus d’une offre de prêt recevable. Le compromis de vente accorde en outre de 30 à 60 jours (généralement 45 jours) à l’acheteur pour trouver son financement, et il fournit à ce dernier tous les éléments nécessaires pour présenter son projet aux banques et aux organismes de crédit.

2. FaiTES jouer la concurrence    

Le crédit immobilier s’avère un segment financier particulièrement concurrentiel. Faites jouer la concurrence pour obtenir le meilleur taux et les conditions de prêt les plus avantageuses. Le moyen le plus efficace consiste à faire appel à un courtier. Ce professionnel du crédit est votre meilleur atout pour obtenir un très bon prêt immobilier. La comparaison des propositions obtenues pour un prêt d’un montant et d’une durée identiques s’effectue sur des critères objectifs : taux, frais de dossier, coût global du crédit, tarif de l’assurance, mensualité et indemnités de remboursement anticipé.

3. DéposeZ votre dossier    

Lorsque vous avez identifié la proposition de crédit immobilier la plus compétitive, il vous faut monter votre dossier pour le déposer auprès de l’établissement prêteur concerné. Celui-ci comprendra vos justificatifs d’identité, vos deux derniers avis d’imposition, vos 3 derniers bulletins de salaire, vos 3 derniers relevés de compte, un justificatif de domicile et le compromis de vente. Ce dossier va permettre d’affiner la proposition pour l’édition d’une offre de prêt personnalisée.    

4.  L’accord de principe, vous êtes sur la bonne voie    

Il s’agit d’une lettre formelle par laquelle le prêteur vous annonce son accord pour votre demande de prêt. Attention, ce n’est qu’un avis favorable émis « sous réserve d’usage ». De fait, l’analyse du risque n’est pas totalement terminée et la banque peut finalement refuser le prêt. Pensez néanmoins à faire copie de cet accord de principe et à l’adresser à votre agent immobilier et votre notaire. Elle atteste de vos efforts pour obtenir un financement et rassure le vendeur !    

Vous souhaitez devenir propriétaire de votre résidence principale ? Bouygues Immobilier propose des logements neufs partout en France  !

5. La domiciliation du compte courant : une étape possible    

Le crédit immobilier est utilisé par les banques comme un produit d’appel pour capter une nouvelle clientèle. Avant d’éditer son offre de prêt, il y a toutes les chances pour que l’établissement bancaire concerné vous demande de domicilier votre compte courant (celui sur lequel sont versés vos revenus) en son sein.    

Bien doser le ratio apport/emprunt  

Déterminante pour l’équilibre du budget familial, la mensualité du crédit immobilier est directement liée au montant emprunté. Il est souvent préférable de mettre dans l’opération un apport un peu plus conséquent pour diminuer ce dernier. Le dossier gagne en solidité et le budget futur en oxygène !

 

6. VOTRE offre de prêt est éditée

Ce document récapitule toutes les conditions du prêt. Vous y trouverez aussi les obligations qui sont applicables à l’emprunteur comme au prêteur. Valable 30 jours au minimum, l’offre de prêt donne lieu à un délai de réflexion de 10 jours calendaires qui débute au lendemain de sa réception.

Bien doser le ratio apport/emprunt  

Profitez du délai de réflexion pour vérifier que vous avez opté pour l’assurance de prêt la plus compétitive ! Vous n’êtes nullement obligé de choisir celle proposée par la banque. Vous pourriez là encore diminuer la mensualité de votre crédit immobilier.

 

7. VOTRE offre de prêt est acceptée    

Vous ne pourrez renvoyer l’offre de prêt qu’au onzième jour. Il convient d’en adresser une copie au notaire chargé de la vente. Sa réception datée et signée vaut contrat et déclenche le déblocage des fonds. On notera que cette offre de prêt acceptée peut être adressée par courrier postal, cachet de la poste faisant foi, ou par courrier électronique certifié, c'est-à-dire une sorte de lettre recommandée électronique officielle, avec accusé réception.

8. Le déblocage des fonds, l’étape finale    

À la réception de l’offre de prêt dûment acceptée, l’établissement prêteur se met en relation avec l’étude notariale chargée de la vente du bien immobilier concerné. Il y verse les fonds directement. La pratique ancienne du chèque de banque n’a plus cours. Depuis 2013, la loi impose en effet le virement bancaire pour tous les paiements effectués devant notaire d’un montant supérieur à 10 000 €.

Huit étapes. Il n’en faut pas plus pour obtenir un prêt immobilier et enfin devenir propriétaire du bien de vos rêves. Un parcours qui s’effectue en moyenne en deux mois, et qui s’avère d’autant plus simple si vous êtes accompagné !

Simulez votre prêt immobilier et votre capacité d'achat

Découvrez le Prêt à Taux Zéro

Découvrir
Découvrez nos résidences neuves partout en France
Découvrir
POURQUOI ATTENDRE PLUS LONGTEMPS POUR LA CUISINE ?

Profitez d'une cuisine adaptée à votre logement et déjà posée à la remise des clés.

LA CUISINE BI