Borloo et De Robien : les anciens dispositifs de défiscalisation

Borloo et De Robien : les anciens dispositifs de défiscalisation
Dispositifs Borloo et Robien
La loi Borloo et la loi De Robien recentrée étaient des dispositifs de défiscalisation immobilière réservés exclusivement à l’investissement locatif.

Les lois De Robien recentrée et Borloo ne sont plus éligibles depuis le 1er janvier 2010. La loi de Finances 2010 a abrogé ces dispositions fiscales.
Le
dispositif Pinel en est aujourd’hui l’équivalent. Nous conservons néanmoins l'explication de ces lois pour les anciens investisseurs et à titre purement informatif.

La loi Borloo

 Quelles étaient les conditions ? 

Pour bénéficier de l'application de la loi Borloo, il était nécessaire de respecter un plafond de loyer, ainsi que des conditions de ressources du locataire. L'investissement en loi Borloo populaire pouvait également s'appliquer aux logements anciens, sous réserve que le bailleur ait signé une convention avec l'Anah.

Réduction d'impôts loi Pinel : exemples d'investissement

 Quels étaient les avantages ?

Ce dispositif permettait d'amortir jusqu'à 65 % de ses revenus locatifs (abattement sur le revenu) tout en bénéficiant d'une déduction forfaitaire de 30 % sur les loyers. Au final, les investisseurs remboursaient leur prêt avec une épargne mensuelle personnelle réduite.

La loi Robien

 Quelles étaient les conditions ?

Ce dispositif concernait les particuliers qui investissaient dans un logement neuf destiné à la location non meublée à usage d'habitation principale. Le propriétaire devait s’engager à louer le bien pendant une période minimum de 9 ans.

Loi Pinel : que faire après la location ? 

 Quels étaient les avantages ?

La loi de Robien recentrée vous permettait d'amortir jusqu'à 65 % de ses revenus locatifs (abattement sur le revenu) tout en bénéficiant d'une déduction forfaitaire de 30 % sur les loyers.

Dispositif Pinel : avantages et conditions

Le dispositif PINEL

En vigueur depuis 2015, le dispositif Pinel vous permet d'investir dans l'immobilier neuf et de défiscaliser jusqu'à 21% du montant de votre investissement. Pour cela, l’investisseur s’engage à louer le bien pour 6 ou 9 ans, avec faculté de proroger l'engagement de location initial jusqu'à 12 ans au maximum.

 

Dernière année pour profiter du dispositif Pinel pour votre investissement locatif !

Faire un investissement locatif présente des risques, notamment en cas d’absence de location, de loyer impayé ou de vacance locative. 

Contactez-nous

Vous envisagez de faire un PINEL et vous souhaitez être recontacté?