Pourquoi choisir un détecteur de fumée connecté ?

Domotique
Détecteur de fumée
Avec la domotique, le détecteur de fumée, obligatoire dans tous les logements depuis mars 2015, veille encore mieux sur votre sécurité. En plus de déclencher l’alarme, le détecteur de fumée connecté vous envoie une alerte sur votre smartphone. Certains modèles peuvent même prévenir les secours si vous êtes absent !

Comment fonctionne un détecteur de fumée connecté ?

Un détecteur de fumée connecté est équipé de capteurs domotiques, qui, lorsqu’ils sont activés, envoient immédiatement un message à votre box domotique. Celle-ci peut alors vous avertir, en temps réel, du déclenchement du détecteur de fumée. Certains modèles fonctionnent en autonomie : ils ne sont pas reliés à une box et vous préviennent directement en cas d’alerte.

Sur un plan technique, les détecteurs de fumée sont équipés d’une chambre optique avec LED qui vérifie en permanence la transparence de l’air. Si l’environnement est rendu opaque, par de la fumée ou de la vapeur d’eau, le détecteur déclenche l’alarme. Les détecteurs de fumée doivent donc être placés à bonne distance des sources de vapeur, comme les salles de bain ou les cuisines. Il est également conseillé de les déconnecter en cas de travaux, pour éviter que la poussière ne les déclenche sans raison. À noter, les modèles les plus perfectionnés savent aujourd’hui faire la distinction entre vapeur d’eau et fumée.

Bénéficier de toute la sécurité des logements connectés de Bouygues Immobilier !

Les avantages du détecteur de fumée connecté

Accessible à partir de 40 euros, le détecteur de fumée connecté présente plusieurs avantages majeurs :

  1. Vous recevez un message où que vous soyez en cas de signal de fumée. Vous êtes donc prévenu en temps réel, même quand vous n’être pas chez vous.
  2. L’alarme peut être interrompue d’un simple clic et à distance, évitant de la désactiver depuis le boîtier.
  3. Le détecteur domotique vous prévient quand ses piles sont à plat. Vous n’avez pas besoin de les vérifier.
  4. Il peut être multifonction : détecter le monoxyde de carbone, vérifier la qualité de l’air. Il devient alors l’allié de votre santé en plus de celui de votre sécurité domotique.
  5. Couplé à une caméra, il permet de faire rapidement la différence entre une vraie et une fausse alerte.
  6. Couplé à un système d’alarme avec service d’assistance, il prévient les secours si vous n’êtes pas en mesure de réagir.

Découvrez aussi le détecteur de fuite d'eau connecté

Comment choisir votre détecteur de fumée connecté ?

Vous êtes convaincu par la version connectée du détecteur de fumée ? Voici les bonnes questions à vous poser avant d’acheter.

  1. Quel modèle est compatible avec ma box domotique ? Vérifiez bien que le mode de transmission de l’information est compris par votre box domotique (radio,Z-Waven EnOcean...). Si vous n’avez pas de box domotique, choisissez un modèle autonome, qui fonctionne seul avec une application smartphone spécifique.
  2. Combien de capteurs sont nécessaires pour couvrir tout mon logement ? Si vous habitez une grande maison, privilégiez les modèles qui proposent des détecteurs interconnectables.  
  3. De quelles fonctionnalités ai-je vraiment besoin ? Si vous avez une cheminée ou une chaudière au gaz, le capteur domotique de monoxyde de carbone est très utile. Sinon, vous pouvez en faire l’économie. De même, les capteurs d’humidité ou de qualité de l’air sont plus ou moins utiles selon les régions
  4. Avec quels équipements mon détecteur doit-il interagir ? Les modèles les plus simples ne pourront pas être connectés à votre système d’alarme connectée, par exemple.  
  5. Quel est mon budget ? Les prix s’échelonnent de 40 à 200 euros, selon les fonctionnalités.