Achat ou vente d’un logement : quelles taxes devez-vous payer ?

Achat ou vente d’un logement : quelles taxes devez-vous payer ?

Lorsque vous achetez ou vendez un bien immobilier, vous devez acquitter certaines taxes. Tour d’horizon avec Bouygues Immobilier.
achat logement : quelles taxes payer

Vous achetez un bien immobilier : vous payez la TVA

Quand on achète ou revend un bien immobilier, certaines taxes sont à acquitter. Lorsque vous achetez un bien immobilier, vous payez une taxe comprise dans le prix de vente : la TVA (Taxe sur la Valeur Ajoutée). Elle s’élève en principe à 20% du prix de vente.

Toutefois, pour certains logements neufs, la TVA est réduite. L’achat d’un bien immobilier s’accompagne également de frais d’acquisition qui ne sont pas compris dans le prix de vente. Ils comprennent :

  • les honoraires du notaire,
  • les débours,
  • les taxes versées à l’État perçues à chaque changement de propriétaire d’un logement.

Les frais d’acquisition sont moins élevés pour l’achat d’un logement neuf (environ 3 % du prix de vente) que pour celui d’un logement ancien (7 à 8 %).

Acheter en zone ANRU

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Bouygues Immobilier propose partout en France de nombreux logements neufs !

Revente d’un bien immobilier : Impôt sur les plus-values

Si le bien immobilier que vous revendez est votre résidence principale, vous n’avez aucun impôt à payer sur la plus-value réalisée. S’il s’agit d’un bien autre que votre résidence principale, vous serez imposé sur cette plus-value. A cet égard, la réglementation évolue au 1er février 2012 et après modifications de la loi de finance 2014 :

  • Si ce bien est en votre possession depuis plus de 30 ans vous ne payez pas d’impôt sur les plus-values immobilières
  • Avant 30 ans, la plus-value nette réalisée est soumise à l’impôt sur le revenu qui s’élève à 19 %, auquel s’ajoutent les 15,5 % de prélèvements sociaux, soit une imposition totale de 34,5 % sur la plus-value nette réalisée

Deux abattements pour durée de détention se superposent pour les ventes signées depuis le 1er septembre 2013. La plus-value calculée pour l’application de l’impôt sur le revenu de19% bénéficie d’un abattement total sur 22 ans calculé comme ceci :

  • 6% d'abattement au-delà de la sixième année de détention jusqu’à la 21 ème
  • 4% au-delà de la 22 ème année

La plus-value calculée pour l’application des prélèvements sociaux de 15,5 % bénéficie d’un abattement total sur 30 ans calculé comme ceci :

  • 1,65 % par année de détention entre la 6ème et la 21ème année,
  • 1,60 % pour la 22ème année et 9 % par année entre la 23ème et la 30ème. Soit une exonération totale au bout de 30 ans.

Pour en savoir plus

Consultez l’article « Plus-value immobilière » sur le site service-public.fr.

 

4 conseils pour acheter sans apport