Copropriétaire : prêt pour la prochaine AG ?

Copropriétaire : prêt pour la prochaine AG ?
Si vous êtes propriétaire d'un logement situé au sein d'une résidence, vous pouvez recevoir une convocation à l'assemblée générale des copropriétaires...
copropriété : assemblée générale

Comment se déroule l'AG ?

La tenue de l'Assemblée Générale est obligatoire au moins 1 fois par an. Elle doit avoir lieu dans un délai maximum de 6 mois suivant la clôture de l'exercice comptable, et la convocation doit vous parvenir individuellement au moins 21 jours avant la date fixée. Pour tous les copropriétaires, l'Assemblée Générale est d'abord l'occasion de se tenir au courant de la vie de la résidence. Mais c'est aussi le moment de voter les différents points inscrits à l'ordre du jour :

  • l'examen des dépenses,
  • le budget prévisionnel,
  • les travaux à prévoir,
  • éventuellement l'élection du nouveau conseil syndical ou la désignation d'un nouveau syndic,etc 

Comment baisser ses frais de syndic ?

Pour concrétiser votre projet d'achat immobilier, Bouygues Immobilier propose partout en France un très grand nombre de logements neufs !

Quel rôle devez-vous tenir ?

En tant que copropriétaire, vous prenez part aux décisions importantes. Pour voter, chaque copropriétaire dispose d'un nombre de voix correspondant à sa quote-part de parties communes. Si vous souhaitez prendre davantage de responsabilités, vous pouvez vous présenter pour rejoindre le conseil syndical. Composé d'un président et de quelques copropriétaires élus par l’assemblée générale, le conseil syndical assiste le syndic de copropriété dans ses missions de gestion courante.

Copropriété : le rôle des différents acteurs

Qu'allez-vous devoir payer ?

Selon que vous soyez occupant ou investisseur, vous n'avez pas à supporter les mêmes charges. L'occupant paie toutes les charges de copropriété :

  • les charges générales, comme le nettoyage et l'entretien des parties communes ;
  • mais également les charges spéciales, qui correspondent par exemple à la réalisation de travaux particuliers.

En revanche, si vous faites de l'investissement locatif, en tant que bailleur, vous pouvez transférer les charges générales à votre locataire.
Dans les deux cas, comme pour votre voix en AG, les charges sont réparties équitablement entre les copropriétaires en fonction de la valeur du lot qu'il possède.

Au-delà de la seule contribution financière, votre implication dans la vie de la copropriété est essentielle pour maintenir voire améliorer le cadre de vie au sein de la résidence. Gardez en tête qu'une copropriété bien tenue sera toujours un plus pour valoriser votre logement !

Impôts locaux : qui paye quoi ?