Emprunt ou apport en capital : que privilégier ?

Emprunt ou apport en capital : que privilégier ?

En 2017, les taux d’emprunt immobilier restent bas. Des conditions qui encouragent à privilégier l’emprunt sur l’apport en capital.
emprunt ou capital

Des taux bas qui encouragent l’emprunt

 Les taux d’emprunt sont bas  s’endetter pour financer un achat immobilier reste peu cher. Dans une certaine mesure, vous avez donc intérêt à privilégier l’emprunt immobilier et conserver une partie de votre épargne… Si toutefois votre situation personnelle et son évolution probable vous le permettent !

Taux d’intérêts : pourquoi est-ce vraiment historique ?

Vous achetez pour habiter ? Adaptez votre prêt à votre situation

Si la période est propice pour emprunter, le montant du prêt doit dépendre avant toute chose de votre capacité de remboursement. Faites méticuleusement le point sur votre situation avant de vous engager, en établissant un budget précis intégrant l’ensemble de vos ressources et de vos charges.

Vidéo : estimez votre budget 

Ne sous-estimez surtout pas votre train de vie, et restez réaliste quant à l’évolution de vos revenus. Généralement, les banques considèrent que les mensualités (capital, intérêt et assurance) ne doivent pas dépasser le tiers de vos revenus nets annuels. Et il n’est pas question de toucher à votre épargne pour honorer vos mensualités… 

Vous prévoyez de devenir propriétaire de votre résidence principale ? Bouygues Immobilier propose partout en France des logements neufs dont la livraison est imminente !

Enfin, un apport personnel significatif vous donne accès à des conditions de crédit encore plus favorables, ce qui réduit le coût total de votre emprunt (sa durée et/ou vos mensualités).

A noter 
Le prêt immobilier est sécurisant pour une famille. En cas de décès, l'assurance emprunteur protège votre bien (elle se charge des remboursements) et vos héritiers (ils recoivent le bien financé).

 

Il peut donc être judicieux de :

  • maximiser votre prêt tant que les mensualités vous semblent raisonnables,
  • au-delà, utiliser en priorité vos placements réglementés, comme le Livret A ou le compte épargne logement, qui sont peu rémunérés, tout en préservant une épargne de précaution.

Crédit immobilier : 5 conseils pour booster votre dossier

Investissements locatifs : maximisez l’emprunt

Vous avez un projet d’investissement locatif ? Vous pourrez déduire les intérêts du crédit de votre revenu foncier. Privilégiez donc l’emprunt pour profiter pleinement de cet avantage fiscal qui n’est pas plafonné. Toujours dans la limite de vos capacités de remboursement bien sûr !

Découvrez les dispositifs de défiscalisation

Faites appel à un courtier

Il faut trouver le « juste » équilibre entre une mensualité acceptée par les banques et acceptable psychologiquement pour vous. Un courtier est souvent le mieux placé pour vous aider à équilibrer tous les paramètres à la fois.