Faut-il louer votre logement vide ou meublé ?

Faut-il louer votre logement vide ou meublé ?

Vous venez d’acquérir un bien immobilier que vous souhaitez mettre en location. Seulement, louer vide ou louer meublé, vous ne savez sur quel bail danser.
louer vide ou meublé

Des loyers plus élevés en location meublé

De manière globale, les loyers des meublés sont plus élevés (en moyenne, entre 15 et 20 % de plus que les locations nues). Tout dépend ensuite du standing que vous souhaitez privilégier pour vos meubles, en cohérence avec votre bien et les locataires attendus. Gardez-bien en tête que ces logements nécessitent un minimum de confort : mobilier de vie courante, réfrigérateur, voire machine à laver… Quant aux frais d’entretien, du fait du mobilier, ils seront plus élevé.

Quels meubles indispensables pour votre logement en meublé ?

Pour votre investissement locatif en meublé, Bouygues Immobilier propose des logements neufs et résidences services spécialement adaptés aux investisseurs en LMNP !

Plus de stabilité en location vide

Les logements vides sont, le plus souvent, moins sujets à la vacance, et les baux sont en général signés pour une durée minimale de trois ans. De plus, le préavis du locataire est de trois mois, sauf dans des cas particuliers, comme pour une embauche. Sur les appartements meublés, le bail est signé pour un an et le délai de préavis n’est que d’1 mois : il faut réagir vite pour ne pas rater un loyer ! Si vous n’aimez pas la gestion locative, préférez la stabilité du non meublé !

Découvrir le dispositif PINEL

Le dépôt de garantie

La location nue oblige à ne pas demander plus d’un mois de loyer hors charges au locataire. La location meublée ne donne pas de contrainte : le montant de la caution est libre, mais excède rarement deux mois de loyer hors charges.

Tout savoir sur le dépôt de garantie

Un locataire type pour chaque location

Le nomadisme professionnel ou étudiant correspond bien aux locations meublées : ceux qui déménagent souvent préfèrent ne pas s’encombrer de meubles. En général, les appartements de petite surface sont donc plus propices à la location meublée, de plus courte durée. Ceux de grande superficie sont souvent prisés par des personnes ou des familles qui prévoient une installation plus pérenne.

Acheter pour louer : petit ou grand logement ?

Un régime fiscal avantageux dans le meublé

Le régime fiscal du meublé a ses avantages : le bailleur d’un appartement meublé peut bénéficier du régime de la Location Meublée Non Professionnelle (LMNP), qui considère les loyers comme des bénéfices industriels et commerciaux (régime BIC).

LMP ou LMNP : quel statut pour louer en meublé ?

C’est-à-dire ? Sous ce statut, il est possible de profiter d’un abattement de 50% sur les recettes locatives, ou, en cas de déclaration en régime réel, de déduire les charges. En location vide, les loyers sont considérés comme des revenus fonciers, qui ouvrent à un abattement de 30% (à condition qu’ils n’excèdent pas 15 000 € par an).

Vous avez toutes les cartes en main pour choisir le bail qui correspond le mieux à vous et à votre projet de location !