Les parkings : Pourquoi c’est une place de choix dans l’immobilier !

Les parkings : Pourquoi c’est une place de choix dans l’immobilier !
Investir dans une place de parking afin de la louer à un tiers peut s'avérer être un placement peu engageant financièrement mais très intéressant. Voilà pourquoi...
Parking : investissement immobilier

Une forte demande de parking

Si vous habitez dans une grande ville, vous connaissez les difficultés pour garer votre voiture dans un endroit sûr. Tourner désespérément à la recherche d’un emplacement est une situation connue de tous, qui génère une forte demande de location. C’est donc une opportunité pour investir dans un bien accessible et rentable ! A Paris, le loyer moyen d'un parking tourne autour de 120 euros, en Province comptez plutôt autour de 80 euros.

Pour votre investissement, Bouygues Immobilier propose partout en France des parking neufs !

Un investissement (très) rentable

En investissant dans une ou des places de parking, vous diversifiez votre patrimoine et vous êtes assuré de percevoir des revenus réguliers, car vous trouverez facilement à le louer à des riverains. A la clé, une rentabilité très compétitive ! Comptez entre 6 et 12 %1 par an selon les quartiers, les communes et les difficultés de stationnement qu'on y rencontre.

Réussir son investissement

Un cadre règlementaire très souple

Les parkings connaissent peu de contraintes et de réglementations spécifiques à la location : ce sont les dispositions du code civil qui s'appliquent mais généralement, propriétaires et locataires conviennent tout simplement par écrit des conditions essentielles du contrat (durée, loyer, résiliation, etc.).

Vous pouvez ainsi prévoir des clauses précisant que le contrat sera rompu à défaut de paiement d'une seule mensualité. En cas de non-paiement, vous pourrez empêcher l'accès du locataire à la place de parking, et immédiatement louer à quelqu'un d'autre. C’est de toute façon un risque assez faible du fait des mensualités peu élevées.

Autre particularité : vous pouvez fixer librement le montant du loyer.

Trouvez votre financement

Un régime fiscal adapté

SI les loyers que vous percevez ne dépassent pas 15 000 € par an, vous bénéficierez du régime fiscal micro-foncier, avec un abattement de 30 %. En pratique, en tant que propriétaire, vous ne faites donc figurer sur votre déclaration de revenus que 70 % de ce qu’on vous a versé.

Découvrir les dispositifs de défiscalisation

Les autres atouts du parking

La sérénité ! Sauf à remettre de temps à autre un coup de peinture, un parking ne vous engage pas dans de gros travaux et requiert très peu d'entretien, d’autant qu’il subira peu de détérioration au fil des années. Ajoutez à cela des charges très faibles, et vous avez le cocktail parfait pour un investissement aisé, requérant plus rarement un recours à l’emprunt, et à la gestion facilitée ! Alors, prêt à aider les autres à se garer tranquille ?

[1] Source l’express-Votre argent, mars 2015