Impôts locaux liés à l’immobilier : qui paye quoi ?

Impôts locaux liés à l’immobilier : qui paye quoi ?

Qui paie quoi ? Taxe d’habitation, taxe foncière… Que vous soyez propriétaire occupant, loueur ou locataire, vous n’êtes pas redevable des mêmes taxes. Voici les règles de base pour faire le tri entre ce qui est à votre charge et ce qui est à celle de votre locataire.
impots locaux

La taxe d’habitation

Elle est due pour tout logement occupé au 1er janvier de l’année d’imposition, que vous soyez propriétaire ou locataire. Si vous achetez un bien immobilier et occupez ce logement, vous réglerez donc la taxe d’habitation. Si, en revanche, vous décidez de le mettre en location, c’est votre locataire qui sera redevable de cette taxe. Le montant de la taxe est calculé d’après la valeur locative de votre habitation qui dépend de multiples critères : surface, situation géographique, etc.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article consacré à la taxe d’habitation sur le site service-public.fr.

 

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Bouygues Immobilier propose partout en France de nombreux appartements neufs !

La taxe foncière

Elle est payée par les propriétaires pour tout logement en leur possession au 1er janvier de l’année d’imposition. Cette taxe est donc due par le propriétaire, y compris lorsque le bien immobilier a été mis en location. Dans le cas d'un bien immobilier neuf, le propriétaire est exonéré de cette taxe pendant 2 ans.

Achat ou vente d'un appartement : quelles taxes devez-vous payer ?