6 questions à poser à mon courtier

6 questions à poser à mon courtier
Si vous souhaitez contracter un crédit sur plusieurs années, il est tout à fait légitime d’avoir quelques questions à poser au courtier qui cherchera pour vous le meilleur taux possible.
Courtier : les questions a poser

1. Êtes-vous aussi fiable qu’une banque pour trouver le meilleur taux ?

Tout dépend des points de vue, mais il est vrai que le courtier aura de nombreux arguments à faire valoir. En traitant un très grand nombre de dossiers de prêt immobilier chaque année, il est particulièrement expert sur le montage technique des dossiers. En outre, n’étant pas attaché à une banque plus qu’une autre, il n’aura pas de parti-pris et aucune crainte à faire jouer la concurrence pour vous.

Trouvez votre financement

 

2. Pourquoi allez-vous mieux négocier que moi ?

Là encore, le courtier pourra faire valoir son expertise. Tout d’abord, il possède des outils précis et adaptés : il peut faire autant d’approches et de simulations qu’il le souhaite, et il suit les taux pratiqués par toutes les banques, au jour le jour. Ensuite, il connaît les profils de clients recherchés par les banques. Il ne perdra donc pas de temps à contacter les banques qui ne cherchent pas votre profil client ou qui ne vous offriront pas de bonnes conditions. Enfin, c’est un expert de la négociation : il sait très bien là où il peut espérer vous faire gagner de l’argent, entre les frais de dossiers bancaires, les pénalités de remboursement anticipé, la délégation d’assurance, les paliers, etc…

Taux d'intérêts : comment sont-ils fixés ?

Pour concrétiser votre projet d'achat immobilier, Bouygues Immobilier propose partout en France un très grand nombre de logements neufs !

3. Quelle sera votre approche pour mon dossier ?

Tous les profils de clients n’ont pas les mêmes atouts. Le courtier va tout d’abord fixer un cahier des charges avec vous, pour comprendre ce qui serait votre « crédit idéal » : durée, mensualités, etc. Il pourra ainsi identifier les banques les plus à même d’apprécier votre demande et votre profil. Il négociera ensuite avec celles présentant les meilleures conditions, pour finalement vous faire un retour exhaustif des propositions de crédit qu’il aura obtenues.

Constituer son dossier de prêt immobilier

4. Travaillez-vous avec toutes les banques ?

La réponse doit être instantanée. Si la réponse est floue, fuyez ! Il est clairement plus intéressant pour vous de travailler avec un courtier en contact avec la majorité de banques. Soyez vigilant, si un courtier vous indique travailler avec 2 ou 3 « bons partenaires », c’est plutôt le signe d’un réseau limité…

Les 10 questions à poser à votre banquier

5. Combien ça coûte ?

Pensez à demander à votre courtier le montant de ses honoraires. En général, les frais de courtage se substituent aux frais de dossiers facturés par la banque. Il faut savoir que le montant des honoraires sera inscrit sur le mandat qui permettra au courtier de vous représenter auprès des banques. Pour des financements immobiliers classiques, le courtier vous proposera soit un tarif établi sur un pourcentage du montant emprunté, soit un tarif forfaitaire.

Les étapes à suivre pour réussir votre financement

6. à quel moment dois-je vous payer ?

Si votre courtier répond « Vous me faîtes un chèque que j’encaisserai plus tard », fuyez ! Il n’en a pas le droit. En revanche, vous pourrez croire celui qui vous dit « Je vous accompagne jusqu’à la signature notaire. Si vous n’êtes pas convaincu de l’efficacité de mon intervention, vous ne choisirez pas ma proposition de prêt et je n'aurai pas de rémunération. J'ai donc tout intérêt de travailler au mieux pour vous. ».

Obtenez le meilleur financement avec La Centrale de Financement