7 conseils pour louer sereinement à un étudiant

7 conseils pour louer sereinement à un étudiant
Louer à des étudiants peut faire peur à certains propriétaires. Pourtant, ces jeunes locataires s’avèrent souvent fiables et sérieux. Voici quelques conseils pour envisager cette possibilité en toute sérénité.
Acheter pour louer à un étudiant

1. Publiez votre annonce aux bons endroits

Plus vous rassemblerez de dossiers, plus vous aurez le choix pour trouver votre locataire idéal. Privilégiez donc les plateformes reconnues (Leboncoin, PAP, etc.), mais également les lieux physiques. Malgré le tout-internet, la petite-annonce épinglée sur le tableau d'affichage de la fac ou de la bibliothèque reste une valeur sûre, et vous permet même de cibler les profils d’étudiants que vous recherchez.

6 conseils pour trouver votre locataire

2. Demandez des dossiers précis

Des dossiers clairs et précis vous permettront de retenir rapidement les profils les plus rassurants. Chaque dossier devra idéalement contenir :

  • une pièce d'identité,
  • un certificat de scolarité,
  • une lettre de caution,
  • les trois dernières fiches de paie accompagnée d'une attestation d'employeur, s’il travaille (idem pour les garants),
  • le dernier avis d'imposition (idem pour les garants),
  • les dernières quittances de loyer,
  • un justificatif de domicile des garants,
  • un RIB.

Quels documents demander à votre locataire ?

3. Ne déléguez pas les visites

En étant directement en contact avec le locataire, vous privilégiez la dimension humaine dans les premiers échanges. Cela rassurera votre locataire et vous-mêmes, et permet d'établir un lien de confiance.

4. Pensez au bail meublé étudiant

Le bail meublé étudiant est spécifiquement rédigé pour faire prendre le moins de risques possibles aux deux parties. A la différence du bail meublé ordinaire, dont la durée minimale est d'un an, il autorise une durée de location ramenée à 9 mois, ce qui correspond à une année scolaire de septembre à juin.

Faut-il louer vide ou meublé ? 

Pour votre investissement locatif en meublé, Bouygues Immobilier propose des logements neufs et résidences services spécialement adaptés aux investisseurs en LMNP !

5. Vous pouvez aussi souscrire une assurance loyers impayés

Si votre locataire est un étudiant ou un apprenti, la loi vous autorise à cumuler une caution locative et une assurance pour vous prémunir contre les loyers impayés. Mais cette double sécurité a un prix : une assurance vous coûtera en moyenne entre 2% et 4% du loyer annuel.

Faut-il souscrire à une assurance Loyers Impayés ?

6. Demandez un dépôt de garantie

Lors de la signature du bail, vous pouvez exiger que le locataire vous verse l'équivalent d'un mois de loyer hors charges si le logement est loué vide, et deux mois de loyer hors charges s'il s'agit d'une location meublée. Cet argent pourra servir à couvrir d'éventuels frais correspondant à des impayés de loyers, de charges, ou des dégradations.

Rédiger un bail : le guide 

7. Soyez précis lors de l'état des lieux

L'état des lieux est LE document qui servira de référence si vous souhaitez faire établir la responsabilité éventuelle du locataire en cas de litige sur l'état du logement au moment de sa restitution. Il est donc important d'être attentif et précis au moment de sa rédaction, à l'entrée, comme à la sortie. Si cela vous rassure, vous pouvez mandater un professionnel, mais vous devrez en partie en assumer le coût.

Etat des lieux : la check-list

le conseil bonus : Soyez un propriétaire modèle

Peu importe que vous louiez un petit studio à un étudiant, vous vous devez d'être un propriétaire modèle. Soyez courtois, montrez-vous à l'écoute des besoins de votre locataire et tentez d'y répondre rapidement. Vous verrez que vos relations n'en seront que meilleures. Pensez également que c'est peut-être la première fois que votre locataire se retrouve à habiter hors du cocon familial. Si vous avez quelques conseils ou astuces à lui communiquer pour bien entretenir le logement, n'hésitez pas.

En suivant ces quelques conseils, vous verrez que louer à des étudiants peut même avoir des avantages, notamment en location meublée, puisque cette solution vous permet de réaliser des baux courts, et donc de réduire les risques au maximum.

Investir dans une résidence étudiante