Comment choisir son assurance habitation ?

Comment choisir son assurance habitation ?
L’assurance habitation (aussi appelée multirisques habitation) protège votre logement et son contenu en cas de sinistre : vol, incendie, dégâts des eaux… Obligatoire, elle vous couvre que vous soyez responsable ou victime. Seulement voilà, tous les contrats ne se ressemblent pas. Comment choisir ? Suivez le guide.
Assurance Habitation

Des garanties adaptées

Pour être efficace, une assurance habitation doit vous proposer des garanties adaptées aux spécificités de votre logement. On ne couvre pas de la même façon une maison de campagne dotée d’un jardin et un appartement situé au 3e étage d’un immeuble en plein centre-ville ! Faites le point sur vos besoins en vous posant les bonnes questions :

 

  • Quel type de logement possédez-vous ? Appartement ou maison ? En ville ou en rase campagne ? À quel étage êtes-vous situé ? Disposez-vous d’un jardin, d’une terrasse ? Vérifiez par exemple à quelles conditions un appartement très exposé (par exemple au rez-de-chaussée) est couvert et si le contrat inclut les équipements extérieurs comme un barbecue, une balançoire, des meubles de jardin…
     
  • Y a-t-il des contenus de valeur dans votre logement : appareils high-tech, bijoux ou encore biens particuliers, comme une cave à vin ? Certains contrats proposent des garanties spécifiques.
     
  • Combien de personnes habitent le logement ? Avez-vous des enfants scolarisés ? Sachez que vous pouvez opter pour une extension de garantie « assurance scolaire », ce qui vous évitera d’en souscrire une par ailleurs. Aussi, les contrats d’assurance habitation incluent généralement la garantie de responsabilité civile, qui vous couvre ainsi que tous les membres de votre foyer en cas de dommage causé à autrui.

Découvrez la garantie "bien protégé"

À noter

Dans certains cas, vous devrez équiper votre logement des systèmes de protection adéquats (télésurveillance à la campagne, barreaux pour un rez-de-chaussée en ville, détecteur de fumée…), afin de minimiser les risques. Leur absence peut se répercuter sur le montant de vos cotisations ou remettre en cause la prise en charge des sinistres associés.

 

Une couverture optimale

Comment étudier le niveau de couverture d’un contrat d’assurance habitation ? Plusieurs éléments sont à examiner :

  • Les plafonds de remboursement varient en fonction de la formule souscrite. Un contrat étendu vous proposera des plafonds élevés pour une prise en charge optimale (moyennant, bien entendu, des cotisations plus élevées). En fonction des contrats, ces plafonds sont fixés soit par sinistre, soit de manière forfaitaire pour une année.
     
  • Quel que soit le plafond, une partie des dégâts provoqués par un sinistre reste à votre charge. C’est ce que l’on appelle la franchise. Son montant varie d’un contrat à l’autre. Attention toutefois aux assurances qui vous promettent « 0 franchise » : cela cache généralement des primes élevées ! Inversement, de faibles cotisations se traduisent souvent par des montants de franchise élevés.
     
  • Prêtez attention au type de remboursement proposé : valeur à neuf ou avec application de la vétusté ? Dans ce dernier cas, vos remboursements tiennent compte de l’usure des équipements ou objets assurés et sont donc moins élevés qu’en valeur à neuf.
     
  • Aussi, vérifiez l’existence et la durée du délai de carence (période pendant laquelle les garanties ne s’appliquent pas) et examinez avec soin les exclusions de garantie.
     
  • La déclaration de sinistre : pas évident d’y penser en pleine inondation ou à la suite d’un cambriolage… Pourtant, cette démarche doit être accomplie dans les plus brefs délais. Vérifiez les modalités de déclaration, et notamment si votre contrat prévoit la déclaration par smartphone, photos à l’appui, pour vous simplifier la vie.

 

La qualité de l'accompagnement

C’est le plus qui peut faire toute la différence ! Les services d’assistance en cas de sinistre complètent efficacement la prise en charge financière. Ils peuvent inclure le nettoyage après un dégât des eaux, l’aide au déménagement, le gardiennage, le relogement, la garde d’enfants, une aide-ménagère… Bref, des prestations qui peuvent s’avérer précieuses après un dégât majeur. Là encore, penchez-vous sur la nature des services et les forfaits proposés.

Assurance emprunteur : démêler le vrai du faux

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Bouygues Immobilier propose partout en France de nombreux logements neufs !