Assurance habitation : retour à la hausse en 2018 ?

Assurance habitation : retour à la hausse en 2018 ?
Assurances
Assurance habitation
Marché sous-tarifé, nombreux sinistres en 2017… Les assureurs devraient prochainement réviser leurs primes à la hausse.

Vers une hausse de l’assurance multirisque habitation en 2018

Premier acteur du secteur à amorcer la tendance, la Maif a récemment annoncé une augmentation de 1,2% de ses tarifs d’assurance multirisque habitation à compter de janvier 2018. La concurrence ne devrait pas tarder à suivre le mouvement : selon la plupart des experts, en 2018, les tarifs de l’assurance multirisque habitation devraient progresser de 2% en moyenne. Les explications sont de plusieurs ordres.

  1. D’une part, notamment sous l’effet de la loi Hamon qui depuis 2015 facilite la résiliation des contrats, les assureurs ont contenu leurs primes ces 2 dernières années, dans l’espoir de fidéliser les meilleurs profils. Désormais, de nombreux observateurs considèrent le marché comme sous-tarifé…
  2. D’autre part, 2017 s’est avérée intense en événements climatiques désastreux. Si la Métropole a été particulièrement touchée par la grêle, les inondations, les incendies et les orages, les Antilles françaises ont payé un tribu extrêmement lourd à Irma, l’ouragan qui les a partiellement dévastées début septembre 2017. Une catastrophe naturelle dont le coût des dommages assurés a été évalué à 1,2 milliard d’euros par la Caisse Centrale de Réassurance (CCR), un triste record en France.
  3. Enfin, à la suite d’années économiquement difficiles pour les ménages, ce qui est appelé le « petit risque » s’est également étendu : dégâts des eaux, petits incendies, vols et autres sinistres aux conséquences relativement limitées se sont accrus, favorisés par le manque d’entretien des habitations ou la vétusté du parc immobilier.

Autant de facteurs à l’origine d’indemnisations croissantes, qui pèsent sensiblement sur les résultats des compagnies d’assurance.

Vous souhaitez investir dans l'immobilier ? Bouygues Immobilier propose de nombreux logements neufs partout en France !

Hausse de l’assurance habitation : Les bons profils à l’abri ?

En plus d’appliquer des hausses tarifaires, les assureurs devraient réévaluer en profondeur leurs portefeuilles de clients, afin de les segmenter le plus finement possible. Fréquence des sinistres, nombre de contrats, ancienneté, patrimoine… Tous les critères seront analysés afin d’optimiser le classement des profils selon leur niveau de risque. Les compagnies d’assurance devraient ainsi procéder à des ajustements contractuels voire à des résiliations au cas par cas.

Les meilleurs profils devraient donc pouvoir échapper à la hausse des tarifs de l’assurance multirisque habitation. Si vous en faites partie, pourquoi ne pas faire jouer la concurrence en cherchant ailleurs un meilleur contrat à prix équivalent, notamment si le vôtre commence à dater ?

Bien choisir votre assurance habitation