Emprunt immobilier : 4 conseils d'expert

Emprunt immobilier : 4 conseils d'expert
Capacité emprunt
Crédit immobilier
Prêt immobilier
Financement : interview d'expert
Eric Tréguier est journaliste économique au magazine Challenges. Voici ses 4 conseils pour souscrire un emprunt immobilier avec efficacité et sérénité.

Eric Tréguier est journaliste économique au magazine Challenges.

Qu’est-ce qu’un bon dossier de financement ?

Les banques étant bien souvent débordées, un bon dossier est un dossier parfaitement bien rempli, qui réunit toutes les pièces demandées en une seule fois. Toute pièce manquante, toute imprécision ou l’envoi des documents en plusieurs fois ne facilite pas la gestion de votre dossier et ralentit, de fait, la souscription du prêt.

Soyez rigoureux, vous gagnerez du temps par la suite.

Bien remplir son dossier de financement

Comment définir sa capacité d’emprunt ?

C’est simple, il faut avant tout avoir les moyens de rembourser son crédit : les banques veillent à ne pas mettre l’emprunteur en danger en risquant le surendettement. En règle générale, un budget est jugé équilibré si les mensualités ne dépassent pas le tiers de vos revenus mensuels. La différence est appelée « reste à vivre » et doit être suffisante pour couvrir toutes vos charges quotidiennes ou exceptionnelles (nourriture, vêtements, loisirs, voiture, assurances, impôts et taxes…).

Calculez votre capacité d'achat

Vous souhaitez devenir propriétaire ? Bouygues Immobilier propose partout en France de nombreux logements neufs.

Faut-il interroger plusieurs organismes prêteurs ?

C’est indispensable. 8 clients sur 10 changent d’ailleurs de banque à l’occasion d’un emprunt immobilier. Mais cela exige du temps et de l’énergie. Recourir à un courtier peut alors s’avérer utile. Le courtier vous permettra de plus d’accéder à des taux négociés du fait des volumes importants qu’il gère.

4 bonnes raisons de faire appel à un courtier

Peut-on renégocier un taux une fois l’emprunt souscrit ?

Votre taux d’emprunt est renégociable. Et c’est aussi le cas pour l’assurance de votre prêt : depuis le 1er mars 2017, vous pouvez la renégocier chaque année. L’économie peut être considérable : pour un couple de 38 ans empruntant 200 000 € sur 20 ans, passer d’un taux d’assurance de 0,36 % à 0,15 % permet de réaliser plus de 10 000 € d’économie.

L’assurance emprunteur, premier levier d’économies

Faire appel à un courtier peut faire réaliser de sérieuses économies. Il ne négocie pas seulement le taux d’emprunt le plus bas, il réalise le meilleur montage financier global. Et avec des taux bas, c’est souvent sur l’assurance emprunteur que l’on peut obtenir les meilleures économies. Depuis 2010, vous avez la liberté de choisir votre contrat d'assurance-crédit parmi les offres du marché, à condition que les garanties soient équivalentes à celles offertes par le contrat de groupe de l'organisme prêteur. L'expertise d'un courtier vous permettra de sélectionner l’assureur et la formule les plus adaptés à votre profil et à vos risques spécifiques.