Installation domotique : le coût et les étapes

Vous voulez transformer votre logement en véritable maison connectée ? Pour ne rien laisser au hasard, renseignez-vous sur les différents types d’installation d’un système domotique. Travaux à prévoir et budget, nous faisons le point !

Voir nos logements connectés
Installation domotique

Vous voulez transformer votre logement en véritable maison connectée ? Pour ne rien laisser au hasard, renseignez-vous sur les différents types d’installation d’un système domotique. Travaux à prévoir et budget, nous faisons le point !

Voir nos logements connectés

Les étapes pour bien préparer votre projet de domotisation

Faire le point sur vos besoins d’automatisation

Avant de vous lancer dans les travaux pour domotiser votre logement, listez vos équipements actuels et vos besoins réels, en fonction de votre mode de vie. Salon, cuisine, salle de bain… Faites le tour de votre logement, pièce par pièce, puis établissez la liste des équipements que vous possédez. Parmi eux :

  • Quels sont ceux déjà motorisés et qui pourraient être programmés (volets, porte du garage, etc.) ?
  • Quels sont ceux que vous souhaitez connecter (arrosage, chauffage, cafetière, etc.) ?
  • De quels appareils domotiques avez-vous besoin pour créer une maison intelligente (thermostat des radiateurs, ampoules spécifiques, etc.) ?

En réfléchissant à vos besoins en amont, vous maîtriserez mieux votre budget et éviterez les dépenses inutiles ou les travaux supplémentaires.

Estimer votre budget d’installation domotique

Vous avez deux possibilités pour domotiser votre habitation : faire appel à un professionnel ou installer les équipements vous-même.

 

Vous optez pour la première solution ? Demandez plusieurs devis à des artisans spécialisés dans l’installation domotique.

 

Vous êtes bon bricoleur ? Sur internet ou en magasin, n’hésitez pas à comparer le prix du matériel connecté.

 

À titre d’information, voici quelques exemples de tarifs d’appareils pouvant être intégrés dans une installation domotique :

  • La motorisation de volets : entre 70 et 500 € (volets roulants ou battants)
  • La motorisation de portail : entre 200 et 1500 € (portail battant ou coulissant contrôlé via une centrale connectée ou une télécommande)
  • L’éclairage : entre 60 et 150 € (ampoules et interrupteurs)
  • Le chauffage centralisé : entre 90 et 500 € (thermostat)
  • Le système de vidéosurveillance : entre 100 et 500 € (il existe des modèles de caméra infrarouge).

Vous souhaitez piloter l’ensemble de vos équipements du même endroit ? Dans ce cas, vous devrez également acheter un appareil central de contrôle. Selon les modèles et les marques, son prix varie entre 150 et 2000 €.

Comment installer une solution domotique centralisée ?

Les appareils et accessoires à prévoir

Vous souhaitez connecter vos appareils pour qu’ils fonctionnent de concert ? Dans ce cas, la mise en place d’un système domotique centralisé est indispensable. Au-delà des équipements de base (chauffage, lampes, etc.), plusieurs appareils sont nécessaires :

  • La box domotique : c’est le « cerveau du système », celui qui va centraliser les informations de votre maison connectée. Grâce à cet équipement, vous pourrez programmer des actions précises et créer un scénario.
  • Les capteurs : ces appareils collectent des informations précises (consommation électrique, fumée, températures, taux d’humidité), celles-ci sont envoyées à la box domotique pour qu’elle puisse « agir en retour ».
  • Les « actionneurs » : indispensables pour piloter les appareils, les lampes ou les systèmes automatisés (porte de garage, store, etc.), ces périphériques sont généralement installés entre la prise murale et l’appareil. Vous pouvez également choisir l’option « micro-module », à fixer derrière la prise. Plus discrète et esthétique, cette solution nécessite néanmoins quelques connaissances en électricité.

L’installation domotique filaire

Cette option nécessite le passage de câbles à travers toute la maison pour relier la box, les capteurs et les appareils connectés. Plus contraignante, elle est généralement utilisée dans les projets de construction de maison neuve ou lors d’importants travaux de rénovation.

 

L’installation domotique avec câblage nécessite que les éléments domotiques soient reliés à un fil de commande, appelé le « bus ». Celui-ci transmet les informations au « serveur » encastré dans le tableau électrique. Ce nano-ordinateur s’apparente à notre cerveau : c’est lui qui ordonne les actions à effectuer.

 

En ce qui concerne le câblage domotique, vous avez le choix parmi trois modèles principaux, l’UTP, les STP/FTP ou les VDI.

 

Lors de votre projet de construction, prévoyez également des espaces dédiés à l’installation des équipements fondamentaux comme le tableau électrique, la box centralisée et les différents modules domotiques.

Bon à savoir

Le coût d’une telle installation est variable en fonction de la surface de votre logement, de l’ampleur des installations et du nombre de modules domotiques. Globalement, votre facture peut s’élever entre 5 000 et 20 000 €.

L’installation domotique sans fil

L’installation d’une solution centralisée sans fil est généralement recommandée pour les maisons déjà bâties. Son principal avantage ? Elle s’adapte plus facilement à l’existant et nécessite moins de travaux.

 

Il existe deux modes de communication pour une installation domotique sans fil :

  • Le courant porteur en ligne ou CPL : cette technologie utilise le courant électrique classique pour connecter des périphériques au réseau domotique.
  • Wi-Fi (ou ondes radio) : il s’agit d’utiliser la connexion internet pour connecter la totalité des appareils de votre maison. Si le Wi-Fi ne passe pas dans certaines pièces, vous pourrez compléter avec des adaptateurs CPL. Il vous suffira de poser des récepteurs sur les appareils à guider et de les raccorder à la centrale de pilotage.

Au niveau du matériel, vous devez notamment acheter une box domotique, à relier à votre box Internet par un câble réseau ou en Wi-Fi. Elle servira à actionner les modules domotiques, et vous pourrez la commander à distance via votre smartphone. Il faudra également prévoir les capteurs (avec des piles de rechange pour les alimenter) ainsi que les actionneurs.

Bon à savoir

Avec la solution domotique sans fil, vous pouvez rendre votre maison connectée vous-même. Le budget est plus accessible, comptez entre 200 et 2000€.

Comment installer des équipements domotiques isolés ?

Éclairage, chauffage, télésurveillance ou encore ouverture des volets, vous pouvez domotiser certains appareils de votre maison, sans pour autant centraliser leur fonctionnement. Dans ce cas, ces équipements fonctionneront de manière individuelle, avec une télécommande qui leur est propre. Vous pourrez également les piloter depuis une application sur votre smartphone.

 

Au niveau du matériel, il faudra prévoir les capteurs et les actionneurs, indispensables à la domotisation de vos équipements. Par contre, l’installation d’une box domotique ne sera pas nécessaire.

 

 

L’installation de la domotique doit être pensée en fonction de vos besoins et du type de logement. Vous souhaitez aller au plus simple ? Nous proposons des appartements neufs déjà équipés d’une solution domotique (Flexom). Vous n’aurez pas d'installation ou de surcoûts à prévoir !

Bouygues Immobilier vous accompagne !
Conseils, actus, vidéos... tout ce qu'il faut savoir sur l'immobilier neuf, pour réussir votre projet en toute sérénité.