Les différents financements pour votre achat immobilier

Acheter sa résidence principale est souvent le projet d’une vie, mais cela représente également un coût important. Savez-vous que de nombreuses sources de financement peuvent vous aider dans votre projet d’accession à la propriété ? Tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à vous.

Simuler ma capacité d'achat
optimiser couts

Acheter sa résidence principale est souvent le projet d’une vie, mais cela représente également un coût important. Savez-vous que de nombreuses sources de financement peuvent vous aider dans votre projet d’accession à la propriété ? Tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à vous.

Simuler ma capacité d'achat

Financer son achat immobilier grâce à un apport personnel

Si vous envisagez de devenir propriétaire dans les années à venir, pensez à ouvrir un plan épargne logement (PEL) ou un compte épargne logement (CEL). Une fois débloqués, ces livrets rémunérés vous offrent des facilités de financement, sous conditions.

 

Après une période d’épargne d’au moins 4 ans, le PEL constitue un apport personnel et vous permet d’emprunter jusqu’à 92 000 € à un taux plafonné. Ouvert avant 2018, il peut également vous donner accès à la prime d’État. Accordée uniquement si le PEL est débloqué pour un projet d’achat immobilier, son montant est égal à 40 % des intérêts versés par la banque. Le plafond de cette prime s’élève à 1 525 €.

 

Un CEL ouvert depuis 18 mois minimum vous donne accès à un prêt immobilier réglementé de 23 000 € et également à la prime d’État, sous conditions.

Les banques, les alliées de votre projet d’accession à la propriété

Le choix de votre banque peut être déterminant dans l’aboutissement de votre projet d’accession à la propriété. Lors de votre recherche de financement, la première chose à faire est de prendre rendez-vous dans plusieurs établissements afin d’évaluer les taux auxquels vous pouvez emprunter.

 

Le taux d’emprunt définit le montant des intérêts que vous devrez verser à la banque en échange du prêt qu’elle vous accorde. Sur les durées d’emprunt de 15, 20 ou 25 ans, généralement constatées dans l’immobilier, le taux de votre prêt peut faire varier sensiblement le coût total de votre crédit. Bien négocier son crédit dès le départ, c’est donc s’offrir la garantie d’un emprunt au meilleur prix.

Les aides de l’État et des collectivités

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ)

Accordé sous conditions de ressources, le Prêt à Taux Zéro (PTZ) vous permet d’acquérir votre résidence principale, dans le neuf ou dans l’ancien, avec ou sans travaux. Il peut couvrir jusqu’à 40 % du montant de votre crédit et peut se cumuler avec d’autres aides.

Les frais de notaire réduits

Afin de promouvoir la construction de logements, le Gouvernement a opéré une réduction des taxes pour les acquisitions de biens neufs. Si elle ne représente pas une aide au financement à proprement parler, cette mesure a l’avantage de limiter l’investissement initial lors d’un achat immobilier.

Les aides des collectivités

Les collectivités locales peuvent donner un coup de pouce à leurs habitants dans leur projet d’achat de maison ou d’appartement. Certaines d’entre elles proposent notamment des aides au logement ou des exonérations de taxe foncières. N’hésitez pas à vous rendre en mairie pour obtenir plus de renseignements.

 

 

Ces dernières années, de nombreux dispositifs ont été mis en place par le Gouvernement afin de faciliter l’accession à la propriété au plus grand nombre. N’hésitez plus, prenez RDV avec un conseiller et devenez, vous aussi, propriétaire de votre résidence principale !