Les taux d'intérêt immobilier en 2020

Le taux d’intérêt est un élément fondamental à prendre en compte lors de la conclusion d’un contrat de prêt immobilier. Il représente une part non négligeable du montant des mensualités, mais également du coût total de l’emprunt. Qu’est-ce qu’un taux d’intérêt ? Quelle est son influence sur le coût d’un crédit ? 2020 est-elle une année propice à l’achat immobilier ? Découvrez nos éléments de réponse dans cet article.

Voir les logements
Les taux d'intérêts

Le taux d’intérêt est un élément fondamental à prendre en compte lors de la conclusion d’un contrat de prêt immobilier. Il représente une part non négligeable du montant des mensualités, mais également du coût total de l’emprunt. Qu’est-ce qu’un taux d’intérêt ? Quelle est son influence sur le coût d’un crédit ? 2020 est-elle une année propice à l’achat immobilier ? Découvrez nos éléments de réponse dans cet article.

Voir les logements

Qu’est-ce qu’un taux d’intérêt ?

Définition

Les intérêts sont une contrepartie financière payée par un emprunteur à celui qui lui prête de l’argent. Ils constituent la rémunération du prêteur en échange du service de prêt. C’est également un moyen pour la banque ou l’organisme prêteur de contrebalancer le risque de non-remboursement encouru.

 

Le taux d’intérêt est exprimé en pourcentage de la somme prêtée. Le montant total dû et les modalités de versement sont définis à l’avance, lors de la conclusion du contrat.

 

Pour déterminer le taux de votre crédit, l’organisme prêteur prend en compte différents critères, comme la somme empruntée, la durée du prêt ou encore votre situation professionnelle. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre article complet “Comment les taux sont-ils fixés ?”.

Différents types de taux

Lors d’une demande de crédit, la banque peut vous proposer différents types de taux :

  • Le taux fixe : il reste stable tout au long de la durée du prêt. C’est le taux le plus sûr.
  • Le taux variable : comme son nom l’indique, ce taux est réévalué régulièrement en fonction des taux pratiqués sur le marché. Il peut être encadré par des valeurs minimale et maximale afin de limiter les risques, c’est alors un taux capé, aussi appelé taux sécurisé.
  • Le taux mixte : c’est un mélange des deux précédentes formules. Il est souvent fixe les premières années et devient variable par la suite. Généralement, ce taux est bas lorsqu’il est fixe puis, il est revu à la hausse. Cela peut être avantageux si vous comptez revendre votre bien avant que le taux ne devienne variable.

La valeur du taux peut faire varier énormément le coût d’un crédit. Il est donc primordial de bien vous renseigner pour choisir le contrat le plus adapté à votre situation. Par ailleurs, n’hésitez pas à rencontrer plusieurs organismes prêteurs afin de vous rendre compte des taux auxquels vous pouvez prétendre et pouvoir faire jouer la concurrence.

Comment calculer le coût de votre emprunt ?

Le coût total du crédit est une donnée essentielle à prendre en compte lors de l’étude d’une offre. Généralement, le taux d’intérêt est calculé chaque mois sur le montant du capital restant dû. Si vous optez pour un taux fixe, la banque vous fournit un tableau d’amortissement avec l’offre de prêt. C’est en bas de ce tableau d’amortissement que vous pourrez retrouver le prix total à payer.

Les éléments essentiels

Pour calculer le coût de votre emprunt, il y a 4 données à prendre en compte :

  • le montant emprunté ;
  • la durée du prêt ;
  • le taux d’intérêt ;
  • la périodicité des remboursements.

C’est avec ces données que votre banque établit le tableau d’amortissement. Celui-ci indique le montant que vous devez rembourser à chaque échéance (le plus souvent, ce sont des mensualités) en précisant la répartition des coûts entre :

  • le capital ;
  • les intérêts ;
  • les primes d’assurances.

Le tableau d’amortissement indique également le capital restant dû à chaque échéance. Si vous optez pour un taux variable, la banque ne pourra vous fournir le tableau d’amortissement que si les différents taux ainsi que leur date d’application sont fixés à l’avance. Si le taux est indexé sur une donnée variable, il ne sera pas possible d’établir un tableau d’amortissement.

Incidence du taux immobilier sur le coût du crédit

Prenons maintenant un exemple afin de mettre en évidence l’impact du taux sur le coût total de l’emprunt.

Supposons que vous empruntiez 250 000 euros sur 20 ans avec un taux d’intérêt fixe. Hors assurance, le coût total du crédit serait le suivant :

cout credit

 

Pour une même durée d’emprunt, on constate que le crédit peut vous coûter presque deux fois plus cher avec un taux moins avantageux. On comprend alors tout l’intérêt de bien négocier le taux de son crédit avec la banque avant la signature de l’offre de prêt.

 

Si vous lisez ces lignes alors que vous êtes déjà engagé, sachez qu’il est toujours possible de renégocier son taux à la baisse auprès de sa banque. Vous pouvez également décider de changer d’établissement bancaire si vous n’êtes pas satisfait du taux proposé au terme de la négociation.

 

N’hésitez pas à lire notre article complet pour savoir comment bénéficier du meilleur taux immobilier.

Quels sont les taux moyens en ce moment ?

On assiste depuis plusieurs années à une diminution continue des taux d’intérêt. En effet, après la crise financière de 2008, les taux appliqués sur les emprunts bancaires, et notamment ceux de l’immobilier, ont connu une baisse spectaculaire. De plus de 5 % à la fin de l’année 2008, ils se situent en ce début d’année aux alentours de 1,10 %.

 

Le marché bancaire étant en constante évolution, nous vous invitons à vous rendre sur notre page “les taux du mois”, mise à jour mensuellement, pour connaître la tendance actuelle.

Bouygues Immobilier vous accompagne !
Conseils, actus, vidéos... tout ce qu'il faut savoir sur l'immobilier neuf, pour réussir votre projet en toute sérénité.