Qu'est-ce que la loi Pinel ?

Reconduite jusqu’au 31 décembre 2021, la loi Pinel permet de bénéficier d’économies d’impôts allant jusqu’à 6 000 euros par an en investissant dans un logement neuf. Le dispositif vise à soutenir la construction de logements neufs en favorisant l’investissement privé par des mesures de défiscalisation.

Pinel

Reconduite jusqu’au 31 décembre 2021, la loi Pinel permet de bénéficier d’économies d’impôts allant jusqu’à 6 000 euros par an en investissant dans un logement neuf. Le dispositif vise à soutenir la construction de logements neufs en favorisant l’investissement privé par des mesures de défiscalisation.

Les zones de la loi Pinel

La loi Pinel a pour objectif de favoriser la construction de logements neufs dans les zones dites « tendues », où la demande en logements locatifs est supérieure à l’offre disponible. Le gouvernement a donc établi une cartographie de la France selon les besoins immobiliers. Il existe plusieurs zones, classées de A bis à C, qui reflètent la tension du marché locatif. La zone A bis regroupe les villes à très forte demande, comme Paris, la petite couronne et quelques villes du bassin Genevois français. Les zones A et B1 recouvrent également des villes à fort besoin en logements neufs. Les zones B2 et C concernent les zones dites « détendues », dans lesquelles l’offre de logements et supérieure à la demande. Depuis le 31 décembre 2018, les zones B2 et C ne sont plus éligibles au dispositif Pinel, ni dans l’ancien ni dans le neuf. 

La défiscalisation en loi Pinel

Comme les anciens dispositifs de défiscalisation dans l’immobilier, les lois Duflot, Scellier et Robien, le dispositif Pinel vous permet de déduire de vos impôts un pourcentage du prix d’achat de votre investissement locatif. Le prix d’achat de votre bien est pris en compte dans la limite de 300 000 euros et/ou de 5 500 euros/m2 habitable. 
Les économies d’impôts sont calculées selon la durée de votre engagement locatif. Pour un engagement locatif de 6 ans, vous déduisez 12% du prix d’achat de vos impôts. En louant pendant 9 ans, vous économisez 18% du prix d’achat, et en louant 12 ans 21%, dans la limite de 63 000 euros. Si vous achetez dans le cadre d’une SCI, les économies d’impôts sont réparties entre les différents associés au prorata des parts du bien détenues. Le plafond de 300 000 euros s’applique alors par contribuable. Vous pouvez également bénéficier du dispositif Pinel en réalisant un placement Pinel via une SCPI, Société Civile de Placement Immobilier.

Tout savoir sur le calcul d'un loyer Pinel

Lorsque vous achetez un appartement en loi Pinel, vous vous engagez à le louer pendant une certaine durée (6, 9 ou 12 ans) en respectant à la fois des plafonds de loyer et des plafonds de ressources des locataires. Ces plafonds sont calculés selon la zone dans laquelle se trouve votre bien, ils sont ainsi plus élevés en zone A bis qu’en zone B. Il n’existe aucune autre contrainte, et, contrairement à l’ancien dispositif Duflot, vous pouvez louer à un membre de votre famille directe.
Réactualisés chaque année, les plafonds de ressources des locataires et les plafonds de loyer sont consultables sur le site de l’administration française.

Simulation loi Pinel : calculez votre économie d'impôt

Vous souhaitez estimer l'économie d'impôt suite à un investissement immobilier via Pinel. Bouygues Immobilier vous aide dans votre simulation loi Pinel.

Investir via une SCPI avec le dispositif Pinel

Vous envisagez d'investir dans une SCPI avec le dispositif Pinel ? Retrouvez toutes les informations essentielles sur cet investissement.

La location en loi Pinel

Lorsque vous achetez un appartement dans le cadre du dispositif Pinel, vous avez 12 mois pour trouver un locataire et déclarer vos premiers revenus locatifs. Passé ce délai, vous perdriez le droit aux économies d’impôt. Vous êtes entièrement libre de choisir votre locataire, qui peut être un membre de votre famille à condition qu’il ne se trouve pas dans votre foyer fiscal. Les seules conditions sont de respecter les plafonds de ressources.
Après le départ d’un locataire, vous bénéficiez de la même durée de 12 mois pour relouer votre bien. Attention cependant, ce délai commence le jour de la réception de la lettre recommandée mentionnant le congé de votre locataire, généralement un mois avant son départ effectif. Pour faire valoir vos droits auprès de l’administration fiscale en cas de besoin, pensez donc à demander à vos locataires de vous confirmer leur départ par courrier recommandé. 
A savoir : le dispositif Pinel interdit aux propriétaires d’occuper leur bien ou d’en faire bénéficier une tierce personne à titre gratuit, même pendant des temps de vacances locatives.

Comment investir en Pinel ancien ?

Moins connu que le neuf, le Pinel ancien peut être aussi intéressant si vous souhaitez faire un investissement locatif. Avec des critères limitatifs et un parc immobilier concerné plus restreint, l’acquisition d’un investissement immobilier en Pinel répond à quelques règles spécifiques qui demandent à bien connaître le sujet ou à être accompagné par un professionnel. Quels sont les logements concernés ? Quelles réductions d’impôts offrent-ils ? Explications pour être éligible au projet avant son arrêt définitif en décembre 2021.

Les conditions d’éligibilité à la loi Pinel

L’investissement immobilier est le volet le plus célèbre de la loi Pinel, promulguée le 18 juin 2014. Mais la loi réglemente bien d’autres aspects de l’immobilier. Elle a ainsi profondément modifié la législation des baux commerciaux en définissant précisément les charges locatives et en modifiant les conditions d’aménagement des durées de location de 3, 6 ou 9 ans. 

Les anciens dispositifs de défiscalisation

Les économies d’impôt du dispositif Pinel peuvent s’appliquer à des logements anciens réhabilités situés dans les zones éligibles (A bis, A et B1). Les logements éligibles doivent être inhabitables en l’état et, après travaux, répondre à des certaines normes comme la norme BBC. Comme dans le cadre du Pinel neuf, la location doit ensuite répondre à une durée d’engagement de 6, 9 ou 12 ans et respecter les plafonds de loyers et de ressources des locataires. Très attractif, le Pinel dans l’ancien peut permettre de cumuler économies d’impôt au long cours et déficit foncier lié à la réalisation de travaux. 

Investissement locatif : Pinel ou LMNP ?

La défiscalisation du dispositif Pinel diffère des éventuelles réductions d’impôts des régimes LMNP. L’économie d’impôt Pinel est en effet calculée sur le prix d’achat de l’appartement et la durée de la location uniquement.