Taxe d’habitation à Bordeaux : les taux d’imposition

En immobilier, Bordeaux est une ville qui a le vent en poupe. Vous souhaitez vous aussi vous y installer et vous recherchez des informations sur les impôts locaux, notamment sur la taxe d’habitation avant sa suppression totale ? On fait le point sur le sujet.

taxe habitation bordeaux

En immobilier, Bordeaux est une ville qui a le vent en poupe. Vous souhaitez vous aussi vous y installer et vous recherchez des informations sur les impôts locaux, notamment sur la taxe d’habitation avant sa suppression totale ? On fait le point sur le sujet.

Qui paye la taxe d'habitation à Bordeaux ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous êtes assujetti à la taxe d’habitation lorsque vous occupez un logement à Bordeaux au 1er janvier de l’année en cours. Cela concerne les résidences principales et secondaires, et les logements affectés à l’habitation. L’avis d’imposition de la taxe d’habitation est envoyé généralement en octobre et le paiement doit être réalisé avant le 15 novembre, ou le 20 novembre pour un règlement en ligne.

A quoi sert la taxe d'habitation à Bordeaux ?

À Bordeaux, comme dans toutes les villes de France, la taxe d’habitation permet de financer en partie les services publics. Ainsi, elle sert notamment à financer :

  • les dépenses sociales ;
  • les établissements scolaires à la charge de la commune ;
  • l’installation et l’entretien d’équipements sportifs et culturels ;
  • l’entretien de la voirie.

Exonérations et abattements de la taxe d'habitation à Bordeaux

La taxe d’habitation à Bordeaux peut faire l’objet d’exonérations et d’abattements. Plusieurs abattements sont possibles pour la taxe d’habitation à Bordeaux.

Tout d’abord, il existe bien sûr l’abattement obligatoire pour toutes les communes de France pour charge de famille. Il correspond à 10 % pour les deux premières personnes à charge du foyer, et 15 % par personne supplémentaire. Par « personnes à charge », on entend descendants et ascendants directs.

En plus de l’abattement obligatoire, Bordeaux a choisi d’en appliquer un supplémentaire de 1 à 15 % pour les familles modestes.

En outre, la ville de Bordeaux propose également une exonération totale ou partielle aux personnes :

  • titulaires de l’allocation supplémentaire versée par le fonds de solidarité vieillesse ou spécial d’invalidité ;
  • atteintes d’une invalidité ou d’une infirmité qui les empêche de subvenir par leur travail à leurs besoins essentiels ;
  • titulaires de l’allocation aux adultes handicapés ;
  • hébergeant un enfant atteint d’une invalidité ou d’une infirmité, ou titulaire de l’allocation aux adultes handicapés.

Attention : pour bénéficier d’une exonération sur cet impôt, les revenus de l’année précédente du foyer ne doivent pas excéder une certaine limite.

Nous vous conseillons néanmoins de vous renseigner auprès de votre mairie ou de votre centre des impôts. Les modalités des exonérations et des abattements sont révisées chaque année et peuvent donc être amenées à changer.

Evolution du taux de la taxe d'habitation à Bordeaux

Entre 2000 et 2014, le taux de la taxe d’habitation à Bordeaux a augmenté de 79,39 %. Depuis 2015, la mairie de Bordeaux a décidé de miser sur la stabilité avec un taux qui demeure inchangé : le taux communal voté est dès lors de 24,13 %. Ce taux est très légèrement inférieur à la moyenne nationale de 24,52 %, et nettement inférieur à la moyenne du département de 27,10 %.

La taxe d’habitation doit être supprimée d’ici 2023 pour toute la France. En attendant, Bordeaux s’aligne avec les autres grandes villes de France concernant son taux. D’autre part, les différents allègements permettent de coller au mieux à la situation de chacun des contribuables.