Le formulaire P0i (cerfa 11921*05) : déclaration de début d'activité loueur meublé

Vous louez un bien immobilier sous le régime LMNP ? Vous exercez alors une activité commerciale et devez être enregistré en tant que loueur meublé. Le formulaire P0i vous permet de déclarer à l'administration cette activité. Tous les détails pour le compléter.

Voir nos offres en LMNP
Formulaire P0i

Vous louez un bien immobilier sous le régime LMNP ? Vous exercez alors une activité commerciale et devez être enregistré en tant que loueur meublé. Le formulaire P0i vous permet de déclarer à l'administration cette activité. Tous les détails pour le compléter.

Voir nos offres en LMNP

LMNP : quand et pourquoi remplir le formulaire P0i ?

Cette formalité est obligatoire pour toute personne physique exerçant une activité non salariée indépendante ; elle doit être réalisée dans les quinze jours qui suivent le lancement d’une activité de location meublée.

 

Pour effectuer cette démarche, vous devez adresser le formulaire P0i au greffe du Tribunal de Commerce du lieu où se situe le bien immobilier. Un numéro SIRET vous sera ainsi attribué. En cas d’oubli, vous vous exposez à une amende et à un rattrapage concernant la CFE (Cotisation Foncière des Entreprises) qui est due à partir de la seconde année d’activité.

 

De plus, c’est dans le formulaire P0i que vous choisirez la date de début d’activité, les régimes d’imposition ou de TVA… Autant d’éléments à ne pas négliger pour optimiser vos revenus locatifs !

Formulaire P0i : les points importants pour ne pas faire d’erreur

Le choix de la date de mise en location ou date d’achat

Il s’agit là d’une information cruciale à ne pas négliger. En effet, à compter de la date de début d’activité, vous aurez 5 mois pour adhérer à un Centre de Gestion Agrée (CGA). Cette adhésion à un CGA offre des avantages : non-majoration de 25% de votre bénéfice imposable, et vous bénéficiez d’une réduction d’impôts à hauteur de deux tiers de vos frais d’adhésion ; il serait dommage de passer à côté.

 

Généralement, c’est la date de mise en location qui doit figurer dans le formulaire P0i, mais il est possible de renseigner la date d’achat, notamment si vous avez engagé des travaux avant la location. Si vous choisissez de déclarer vos revenus sous le régime réel, les frais de notaire et de travaux pourront alors être déduits de votre bénéfice imposable. N’hésitez pas à contacter un expert-comptable avant d’envoyer votre formulaire.

Le choix du régime d’imposition

Les revenus perçus d’une location meublée doivent être déclarés dans la catégorie BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). Vous pouvez opter pour différents régimes lors de l’envoi du formulaire P0i :

  • Régime Micro BIC : vous bénéficiez d’un abattement forfaitaire de 50 % sur les recettes déclarées (maximum 70 000 € par an ou 170 000 € pour la location d’hôtels, de gîtes ruraux, de meublés de tourisme et de chambres d’hôtes) ;
  • Régime réel simplifié ou normal : vous pouvez profiter d’avantages encore plus importants avec la déduction de l’intégralité des charges et surtout, la possibilité d’amortir comptablement l’achat du bien immobilier et le mobilier. Toutefois, bien que potentiellement plus avantageux, le régime réel impose une attention et un suivi minutieux des charges liées à la location et impose un vrai travail de comptabilité. Il est donc préférable de faire appel à un expert-comptable… dont les honoraires deviendront aussi une charge déductible.

L’option pour le Micro BIC, couramment choisie par défaut, est pourtant souvent défavorable au loueur en meublé non professionnel, alors que le régime réel vous permet de réduire fortement votre imposition, voire de vous en exonérer. N’hésitez pas à demander conseil à un expert-comptable pour savoir comment réaliser votre déclaration d'impôt en LMNP, qui fait l’objet d’une section à part entière dans la déclaration annuelle des revenus.

Bon à savoir

Sous réserve de remplir les conditions présentées ci-dessus, le passage d’un régime à l’autre est possible. Pour passer du micro BIC au régime réel, il conviendra d’en faire la demande avant le 1e février de l’année en cours. Dans le sens inverse, un courrier de levée d’option doit être adressé au centre des impôts.

Le choix du régime de TVA

Pas de difficulté dans le cas où vous louez un bien meublé sans prestations de services supplémentaires (petit déjeuner, nettoyage des locaux, fourniture de linge, etc.) puisque vous n’êtes pas assujetti à la TVA. Il faudra donc choisir la franchise de TVA en base. Dans le cas contraire, vous serez soumis à un taux de TVA de 10 ou 20 % selon le type de bien et de services.

Le cas d’une location LMNP en indivision

Le formulaire P0i ne concerne que les propriétaires seuls ou mariés sous le régime de la communauté. Vous êtes marié sous le régime de la séparation de biens, pacsé ou en union libre ? Il s’agit d’un achat en indivision. Dans ce cas, il faudra compléter le formulaire FCMB (Cerfa 11924*01) qui permet de déclarer une activité en commun.

LMNP : les autres démarches après le formulaire P0i

Une fois la déclaration de début d’activité de loueur meublé envoyée, n’attendez pas pour commencer les autres formalités :

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir pour bien remplir le formulaire POi. Date de mise en location ou d’achat, choix du régime d’imposition et de TVA… Veillez à renseigner scrupuleusement ces informations pour démarrer votre activité de LMNP sereinement et optimiser vos revenus locatifs !

Bouygues Immobilier vous accompagne !
Conseils, actus, vidéos... tout ce qu'il faut savoir sur l'immobilier neuf, pour réussir votre projet en toute sérénité.