Tout sur le taux annuel effectif global (TAEG)

Pour avoir une vision précise du coût de votre crédit, le taux annuel effectif global (TAEG) représente un indicateur précis. Exprimé en pourcentage, il tient compte de votre taux d’intérêt et de tous les frais liés à votre prêt immobilier.

Calculez votre capacité d'emprunt
Le taux annuel effectif global (TAEG) : ce qu'il faut savoir

Pour avoir une vision précise du coût de votre crédit, le taux annuel effectif global (TAEG) représente un indicateur précis. Exprimé en pourcentage, il tient compte de votre taux d’intérêt et de tous les frais liés à votre prêt immobilier.

Calculez votre capacité d'emprunt

Qu’est-ce que le TAEG ?

Le taux annuel effectif global (TAEG) correspond à un indicateur en pourcentage. Il regroupe la majorité des frais que vous aurez à assumer lors d’un crédit immobilier :

  • Les intérêts bancaires calculés à partir du taux d’intérêt fixé par votre banque ;
  • Les frais d’ouverture et de tenue de compte ;
  • Les frais de dossier pour l’étude de votre demande et la commission du courtier ;
  • Le coût de l’assurance emprunteur ;
  • Les frais de garantie, à savoir le coût d’une hypothèque ou le coût d’un organisme de caution ;
  • Les frais annexes, qui peuvent être la souscription de parts sociales ou le coût d’une expertise pour connaître la valeur réelle du bien.

Grâce au TAEG, vous pouvez comparer les offres des différentes banques sollicitées plus facilement. Vous mettez ensuite en place un plan de financement immobilier en tenant compte de tous les éléments de votre emprunt.

Cet indicateur ne correspond pas au coût total de votre emprunt lorsqu’il est appliqué au prix de vente. En effet, certains frais ne sont pas compris dans ce pourcentage :

  • les pénalités de remboursement anticipé,
  • la garantie du prêt,
  • le coût appliqué si vous souhaitez profiter de mensualités de remboursement révisables.

Quelles différences entre le TAEG fixe et le TAEG révisable ?

En fonction de votre projet immobilier et de vos revenus, vous pouvez opter pour un taux annuel effectif global fixe ou révisable.

Opter pour un TAEG fixe

Comme son nom l’indique, le TAEG fixe reste identique pendant toute la durée du crédit immobilier. Vous avez donc des mensualités de remboursement constantes qui n’évoluent pas dans leur montant. Pour les emprunteurs, ce choix est gage de sécurité. Vous pourrez facilement prévoir les dépenses liées à votre emprunt et ce tout au long du remboursement de votre crédit.

La flexibilité du TAEG révisable

En préférant le TAEG à taux variable, vos mensualités de remboursement suivent les variations de taux. Elles peuvent évoluer à la hausse ou à la baisse. Tout au long de votre prêt immobilier, le TAEG suit l’Euribor, l’indicateur de référence. L’avantage du TAEG révisable est que vous bénéficierez d’un taux de départ plus faible qu’avec un TAEG fixe.

Comment différencier le TEG et le TAEG

Avant le 1er octobre 2016, le taux effectif global (TEG) servait à évaluer le coût de votre emprunt. Il a été remplacé par le TAEG qui est plus précis. Le TEG, par exemple, ne prenait pas en compte l’assurance décès invalidité et l’assurance chômage. De son côté, le TAEG regroupe tous les frais liés au crédit, à l’exception des frais de garantie et des frais de pénalités. Respectant les normes européennes en vigueur, il constitue un indicateur plus fiable. Alors que le TEG était mensuel, le TAEG est annuel.

Lorsque vous recevez un accord de principe de la part d’une banque, le TAEG est estimé. Il ne tient pas encore compte de l’assurance emprunteur.

Le TAEG définitif est indiqué sur votre offre de prêt. Il est en effet transmis après la proposition d’un organisme de garantie et de la compagnie d’assurance.

TAEG et taux d’usure

La mise en place d’un TAEG assure que la banque ne dépasse pas le taux d’usure. Il s’agit du taux maximum qui peut être appliqué par un établissement financier. Pour que le TAEG soit considéré comme conforme à la législation, il ne doit pas dépasser 1,3 fois le taux d’usure pratiqué le trimestre précédent le dépôt de dossier de demande de crédit immobilier.

La demande de financement ne peut aboutir sur le montant du TAEG est supérieur au taux d’usure.

Ce taux est fixé par la Banque de France à la fin de chaque trimestre pour le suivant. Il varie selon le montant et la durée de votre prêt immobilier. Voici les derniers taux d’usure communiqués par cet organisme.

Taux d'usure et taux d'effectifs moyens pratiqués par les établissements de crédit et les sociétés de financement (%)
Catégorie  Taux effectif moyen pratiqué au 3ème trimestre 2021 Taux d'usure applicable au 1er octobre 2021 

Crédit de trésorerie 

Crédit de trésorerie aux ménages et prêts pour travaux d'un montant inferieur ou égal à 75 000 euros (1)

Prêts d'un montant inferieur ou égal à 3000 euros 15,87 21,16
Prêt d'un montant supérieur à 3 000 euros et inférieur ou égal à 6 000 euros 7,42 9,89
Prêts d'un montant supérieur à 6 000 euros 3,74 4,99

Crédits Immobiliers 

Crédits immobiliers et prêts pour travaux d'un montant supérieur à 75 000 euros (2)

Prêts à taux fixe d'une durée inférieur à 10 ans 1,82 2,43
Prêts à taux fixe d'une durée comprise entre 10 et moins de 20 ans 1,79 2,39
Prêts à taux fixe d'une durée de 20 ans et plus 1,81 2,41
Prêts à taux variable 1,72 2,29
Prêts relais 2,16 2,88
Prêts aux personnes morales n'ayant pas d'activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou professionnelle non commerciale
Prêts à taux fixe d'une durée initiale supérieur  à 2 ans 1,29 1,72
Prêts à taux variable d'une durée initiale supérieur  à 2 ans (3) 1,13 1,51
Prêts consentis en vue d'achats ou de ventes à tempérament 1,51 2,01
Découvert en compte 11,45 15,27
Autres prêts d'une durée initiale inférieur ou égale à 2 ans 1,05 1,40
Prêts aux personnes physiques agissant pour leur besoins professionnels et aux personnes morales ayant une activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou professionnelle non commerciale
Découvert en compte 11,45 15,27

Sachez que vous pouvez atteindre le taux d’usure lorsque les frais de votre prêt sont élevés. Pour les négocier, vous pouvez passer par un courtier en crédit immobilier. Il vous aidera à déterminer s’il est préférable d’emprunter ou de réaliser un achat comptant.

Comment calculer le TAEG ?

Compte tenu de tous les frais qu’il réunit, le calcul du TAEG est particulièrement complexe. Pour pouvoir le calculer, vous devez renseigner les éléments suivants :

  • Le taux nominal de votre emprunt ;
  • Les frais de dossier ;
  • Le coût de votre assurance emprunteur ;
  • La commission du courtier si vous décidez de faire appel à ses services ;
  • Les frais de gestion de compte ;
  • La souscription de parts sociales lorsque la banque l’exige.

Le recours à un simulateur de TAEG vous permettra de connaître le montant exact du TAEG de votre crédit immobilier.

Comment baisser le TAEG ?

Si votre banque refuse votre demande de financement car votre TAEG dépasse le taux d’usure, plusieurs solutions s’offrent à vous. Pour commencer, vous pouvez négocier votre taux d’intérêt. Votre capacité d’épargne, un apport personnel, des revenus complémentaires joueront en votre faveur. Pensez également à négocier les frais de dossier pour faire baisser votre taux annuel effectif global.

Bon à savoir :

La délégation d’assurance vous permet de bénéficier des mêmes garanties à moindre coût. Lorsque vous empruntez à plusieurs, les quotités vous permettent de payer moins cher l’assurance de crédit de la personne qui possède le meilleur profil.

La législation relative au TAEG

Le TAEG protège l’emprunteur en garantissant la transparence des banques. Cet indicateur doit donc figurer dans les offres de prêts, conformément à la loi Scrivener. Lorsque l’établissement bancaire manque à cette obligation, il s’expose à une amende de 150 000 €.

Avant la souscription du crédit, la banque transmet une fiche d’information obligatoire à l’emprunteur réunissant toutes les informations essentielles, dont le TAEG. Lorsque cette étape n’est pas respectée, elle perd ses intérêts. Le taux d’intérêt légal s’applique et elle doit vous rembourser la différence par rapport au taux d’intérêt initialement négocié.

Peut-on contester son TAEG ?

En tant qu’emprunteur, vous disposez d’un délai légal de 5 ans pour contester votre TAEG. Lorsqu’une erreur a été commise dans le calcul de ce taux annuel effectif global, vous devez prouver que vous avez subi un préjudice. Si c’est le cas, le taux d’intérêt légal remplacera le taux d’intérêt pratiqué par votre organisme financier.

Le TAEG constitue le meilleur moyen de connaître le coût de votre crédit puisqu’il tient compte de tous les frais qui s’y rapportent. La banque doit vous en informer lorsqu’elle formule son offre de prêt. N’hésitez pas à simuler votre emprunt pour avoir s’il dépasse le taux d’usure.

Bouygues Immobilier vous accompagne !
Conseils, actus, vidéos... tout ce qu'il faut savoir sur l'immobilier neuf, pour réussir votre projet en toute sérénité.
Créez votre compte pour profiter pleinement de votre expérience en ligne !
Sauvegardez vos recherches , les programmes et les lots pour les retrouver en quelques clics dans votre compte !
Sauvegardez le résultat de vos différentes simulations. Vous pourrez également renseigner vos informations : revenu, montant d'impôt, situation familiale,... et ainsi vous n'aurez pas à les ressaisir à chaque fois.
Vous pourrez contacter un expert Bouygues Immobilier par téléphone, chat, formulaire.. Il sera présent à vos côtés tout au long de votre projet dès que vous en aurez besoin !