A quoi ressemblera la maison du futur ?

A quoi ressemblera la maison du futur ?

Embarquez pour une visite guidée dans la maison du futur : hyper connectée, intelligente, autonome…
maison domotique

Bienvenue dans la maison du futur... Ou en tout cas à sa porte d’entrée. Inutile de chercher vos clés partout, contentez-vous d'une pression de votre doigt. C'est une serrure motorisée à reconnaissance digitale qui vous permettra de déverrouiller votre porte d'entrée.

A l’intérieur, commençons par la cuisine... 

 Elle sera modulable ! Cette pièce centrale pour de nombreux Français pourra s'adapter à vos envies du moment. L’îlot central de la cuisine pourra accueillir des feux escamotables et se transformer en une généreuse table d'hôtes lorsque vous recevrez vos amis. L'électroménager sera entièrement connecté, à commencer par le réfrigérateur, duquel on pourra commander d'un clic les produits habituels... Gain de temps garanti.

Comment la domotique vous facilite la vie

 

Passons maintenant dans le séjour

 Un concentré de high-tech.  Pièce à vivre par excellence, on pourra y trouver une table basse tactile capable d'interagir avec l'écran de télévision comme avec la plupart des objets connectés de la maison. Grâce à la reconnaissance vocale, quelques mots suffiront pour tamiser l'éclairage ou lancer vos chansons préférées.

Et la musique jaillira des murs, transformés en enceintes invisibles grâce à des haut-parleurs intégrés dans les cloisons. Un tour de passe-passe déjà possible grâce au système breveté Hopman Sound Transfer.

Découvrez Flexom : votre logement connecté

 

Pour concrétiser votre projet d'achat immobilier, découvrez notre offre de logements connectés !

A l'heure du coucher, direction la chambre.

Vous y trouverez des capteurs jusque dans votre lit. Une fois dans les bras de Morphée, ils analyseront en temps réel vos phases de sommeil, votre rythme cardiaque ou votre température corporelle, à l'image du capteur de sommeil Aura de la start-up française Withings. Demain, l'intelligence artificielle de la maison pourra en plus adapter la température de la pièce ou l'heure de votre réveil en fonction des données collectées.

Et si vous êtes pris d'une petite soif et que vous devez vous lever pendant la nuit, un balisage nocturne s'enclenchera automatiquement pour vous guider dans l'obscurité.

L'appartement intelligent : le pilotage à distance

 

C'est le matin : un petit tour par la salle de bain

 La technologie à votre écoute  Sous la douche, le pommeau sera un brumisateur haute-performance capable de vous faire économiser jusqu'à 70% du volume d'eau habituellement utilisé. La start-up californienne Nebia, qui a développé ce concept, a récemment levé plus de 3 M$. Son pommeau nouvelle génération sera disponible courant 2016.

Pour vous préparer, votre miroir à réalité augmentée vous permettra d'essayer virtuellement plusieurs maquillages ou coiffures avant de vous décider. Ce fameux miroir, dont la firme japonaise Panasonic a présenté une version aboutie au salon IFA 2015 de Berlin, affichera également les informations du jour : météo, prévisions de trafic, actualités, etc.

Consommez moins grâce à un chauffage connecté

La maison de demain selon Facebook ?

La maison du futur est un sujet auquel s’intéressent les entreprises high-tech du monde entier. Même Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, y va de sa contribution. Le fondateur du réseau social a récemment fait part de son souhait de développer une intelligence artificielle pour gérer la maison. « Je lui apprendrai à comprendre ma voix pour contrôler toute la maison – musique, lumières, température et autre. Je lui apprendrai à laisser les amis entrer en regardant leur visage quand ils sonnent à la porte. Je lui apprendrai à me signaler s’il se passe quelque chose dans la chambre de Max [sa fille] quand je ne suis pas avec elle », a-t-il précisé dans un post publié sur Facebook.

 

Une maison également autonome et écologique...

La maison de demain produira elle-même la quasi-totalité de l'énergie dont elle aura besoin au quotidien. Des cellules photovoltaïques productrices d'électricité seront intégrées dans les fenêtres et baies vitrées, également autonettoyantes. Le toit sera équipé d'un système de récupération des eaux pluviales qui viendra alimenter les toilettes et le lave-linge, lesquels représentent en moyenne entre 30 et 40% de la consommation d'eau d'un ménage.

Logements neufs et économies d'énergie : quels gains ?