Économies et avantages financiers du neuf

Vous souhaitez acquérir votre résidence principale ou investir pour louer, mais vous hésitez entre acheter dans le neuf ou dans l’ancien ? Malgré des prix de l’ancien en apparence attractifs, les économies réalisées à court, moyen et long terme dans le neuf se révèlent très avantageuses.

Voir nos logements neufs
Les économies du neuf

Vous souhaitez acquérir votre résidence principale ou investir pour louer, mais vous hésitez entre acheter dans le neuf ou dans l’ancien ? Malgré des prix de l’ancien en apparence attractifs, les économies réalisées à court, moyen et long terme dans le neuf se révèlent très avantageuses.

Voir nos logements neufs

Bénéficiez de frais de notaire réduits

Les frais de notaire réduits sont la première économie que vous pouvez réaliser si vous décidez d’acheter dans l’immobilier neuf. En effet, pour une acquisition dans l’ancien, les frais de notaire s’élèvent à environ 7 % du prix de vente du bien. Pour l’achat d’un appartement à 200 000 €, cela représente 14 000 €.

 

Le montant de ces frais d’acquisition s’explique essentiellement par les diverses taxes dues à l’État et aux collectivités locales lors du changement de propriétaire d’un bien.

Composition des frais de notaire dans l’ancien

Les frais de notaire sont divisés en 3 grandes parties :

 

1. Les droits de mutation : taxes dues à l’État et aux collectivités locales.

2. Les débours : frais avancés par le notaire pour la constitution du dossier.

3. Les honoraires du notaire : rémunération du notaire calculée selon une grille tarifaire fixée par la loi.

 

Si vous souhaitez plus de précision sur la composition des frais d’acquisition, nous vous invitons à lire notre article détaillé “les démarches notaire”.

Des frais réduits dans le neuf

Pour relancer le marché de la construction immobilière, les pouvoirs publics ont décidé de diminuer les taxes lors de l’achat ou de la construction d’un logement neuf. Les droits de mutation, qui représentent 80 % des frais de notaire sur un logement ancien, ont donc été allégés.

 

Si l’on reprend notre exemple et que l’on imagine que notre appartement à 200 000 € est neuf, les frais de notaire s’élèvent alors à 5 000 €. Soit une économie de 9 000 € par rapport aux frais sur l’appartement ancien.

Bénéficiez de la garantie constructeur

En achetant un bien immobilier, vous vous engagez à rembourser un prêt sur plusieurs dizaines d’années et vous souhaitez avant tout éviter les déconvenues. Acheter dans le neuf c’est bénéficier de garanties dans le temps. Dès la phase de construction, nous souscrivons à diverses assurances afin de parer à toute défaillance pouvant compromettre le bon achèvement du projet.

 

Après la remise des clefs, d’autres garanties prennent le relai afin de couvrir le coût de réparation des éventuels défauts que vous pourriez constater. C’est l’un des gros avantages du logement neuf : vous n’avez aucun frais de travaux à prévoir après l’achat.

 

Les garanties qui suivent la livraison :

 

1. La garantie de parfait achèvement : pendant l’année qui suit la livraison, nous nous engageons à réparer l’ensemble des désordres et défauts de conformité que vous nous signalez dans le délai prévu au contrat.

 

2. La garantie biennale : elle couvre les éléments dissociables du bâti comme les portes, les volets, le ballon d’eau chaude, les canalisations, etc. pendant 2 ans. On l’appelle aussi “garantie de bon fonctionnement”.

 

3. La garantie décennale : cette assurance obligatoire couvre le gros œuvre (fissures importantes, défaut dans la toiture ou dans les fondations, risque d’effondrement, etc.) sur les 10 ans suivant la réception des travaux.

 

L’achat d’un logement neuf vous assure donc une certaine tranquillité d’esprit pour les 10 années qui suivent la réception des travaux.

Profitez de dispositifs financiers avantageux

Que vous souhaitiez acquérir votre résidence principale ou investir pour faire de la location, acheter neuf c’est aussi profiter de différents avantages fiscaux et financiers. Dans son optique de relance du marché de la construction, l’État a mis en place des dispositifs facilitant l’accession à la propriété dans le neuf :

 

  • La loi Pinel : ce dispositif s’adresse à vous si vous souhaitez faire un investissement locatif dans l’immobilier neuf. Le bien doit être la résidence principale de votre locataire et doit être loué “non meublé”. Sous réserve de respecter des plafonds de loyer, vous pouvez obtenir jusqu’à 21 % de réduction d’impôts selon la durée sur laquelle vous souhaitez vous engager à louer votre logement.
  • La TVA à taux réduit : attribuée sous conditions de ressources, la TVA à 5,5 % peut vous être accordée si vous achetez un logement neuf situé en zone ANRU (Agence Nationale de Renouvellement Urbain) ou dans des QPV (Quartier Prioritaire de la Ville). Le bien acquis doit être votre résidence principale et son prix ne doit pas dépasser un certain plafond en fonction de la zone dans laquelle il se trouve.
  • L’exonération de taxe foncière : que vous achetiez pour louer ou pour habiter, la construction d’un logement neuf peut ouvrir droit à une exonération totale ou partielle de taxe foncière pour une durée de deux ans selon les communes. Rapprochez-vous de votre municipalité pour en savoir plus.
  • Le prêt à taux zéro (PTZ) : vous pouvez bénéficier d’un prêt à taux zéro pour financer l’achat ou la construction de votre résidence principale. Accordé sous conditions de ressources, ce dispositif permet de financer jusqu’à 40 % de l’opération. Le montant accordé dépend de la zone géographique dans laquelle se situe le logement.

Réalisez des économies d’énergie

Acheter un logement neuf c’est également la garantie de disposer d’un bien qui répond aux dernières normes environnementales. L’utilisation de nouveaux matériaux d’isolation, d’huisseries performantes ou encore de portes d’entrée étanches permet de réaliser d’importantes économies d’énergie.

 

Depuis une dizaine d’années, l’État a mis en place de nouvelles normes dans l’immobilier afin de rendre nos logements moins énergivores. Le choix des matériaux, le système de chauffage, la disposition des pièces, etc., tous ces paramètres sont pris en compte avant le début du chantier afin d’optimiser les performances énergétiques de votre future habitation.

 

De la norme Bâtiment Basse Consommation (BBC) instaurée en 2007, à la Réglementation Thermique 2012 (RT 2012), en passant par le label Très Haute Performance Énergétique (THPE), les lois ne cessent d’évoluer et les logements neufs sont de plus en plus performants. La RE 2020 (Réglementation Environnementale) devrait, quant à elle, faire du bâtiment à énergie positive la nouvelle norme en termes de construction à compter du 1er janvier 2021. Nos futures habitations devraient donc produire plus d’énergie qu’elles n’en consommeront.

 

Par ailleurs, saviez-vous que tous les logements produits par nos soins sont certifiés NF Habitat ? Ce label vous garantit une résidence de qualité, saine, confortable et durable !

 

 

Économies substantielles sur les frais de notaires, garanties pendant la construction et plusieurs années après la livraison, dispositifs financiers intéressants, économies d’énergie, les avantages du neuf sont nombreux. Mises bout à bout, ces sources d’économie génèrent un gain global conséquent. Voilà de quoi rétablir l’équilibre sur la balance neuf / ancien !

Bouygues Immobilier vous accompagne !
Conseils, actus, vidéos... tout ce qu'il faut savoir sur l'immobilier neuf, pour réussir votre projet en toute sérénité.