Le marché immobilier en Grand Est

La région Grand Est, issue de la fusion entre l'Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne, compte 10 départements. Elle bénéficie d’une position géographique stratégique en Europe, et en France grâce à sa proximité avec l’Île-de-France. Au niveau immobilier, les prix restent attractifs offrant aux acheteurs des raisons de s’installer ou d’investir. Faisons le point.

Voir nos offres
Marché immobilier en Grand Est

La région Grand Est, issue de la fusion entre l'Alsace, la Lorraine et la Champagne-Ardenne, compte 10 départements. Elle bénéficie d’une position géographique stratégique en Europe, et en France grâce à sa proximité avec l’Île-de-France. Au niveau immobilier, les prix restent attractifs offrant aux acheteurs des raisons de s’installer ou d’investir. Faisons le point.

Voir nos offres

L'attractivité immobilière dans le Grand Est

Si la région Grand Est attire, c’est parce qu’elle possède de nombreux atouts.

 

En premier lieu, la situation géographique au centre de l’Europe offre des avantages économiques non négligeables. La région borde plusieurs pays européens : la Belgique, le Luxembourg, l'Allemagne, et la Suisse. Grâce à cette position transfrontalière, le Grand Est bénéficie du dynamisme économique des pays voisins, et de nombreux habitants profitent des retombées en matière d’emplois en devenant travailleurs de l'Union européenne.

 

Indépendamment de l’Europe, l’activité économique dans la région se porte bien. Première région agricole française, l’industrie y est également très présente, et le Grand Est se classe au 2ème rang des régions exportatrices françaises.

 

La qualité du réseau de transports est aussi un point fort. Les autoroutes qui traversent la région sont nombreuses. Quant aux lignes TGV, elles permettent de relier Paris en moins de 2 heures depuis Strasbourg, Metz ou Reims.

 

Le marché immobilier dans le Grand Est reste stable. Les prix dans l’ancien sont parmi les plus accessibles de France, avec des prix moyens au m² en dessous de la moyenne française (environ 1 700€/m²). Les prix dans le neuf sont tout aussi compétitifs et se situent souvent en dessous des 4 000€ du m², une rareté dans l’immobilier neuf !

 

On note cependant de grandes disparités entre les logements situés en zones urbaines et en zones rurales, et selon les départements. En Alsace ou à Strasbourg, les prix au m² sont plus élevés qu’en Lorraine. Et c’est en Champagne-Ardenne que les prix sont les plus bas.

 

Globalement, le dynamisme du marché immobilier dans la région Grand Est provient principalement des grandes agglomérations.

Metz, une commune dynamique au cœur de la région Grand Est

Avec plus de 115 000 habitants, la ville de Metz attire par son dynamisme économique :

  • une ville proche de Paris, mais aussi de la Belgique, du Luxembourg et de l’Allemagne ;
  • la cité de la communication et des nouvelles technologies ;
  • une technopôle, qui accueille des milliers de salariés, de nombreuses entreprises et plus de 23 000 étudiants.

 

Le marché immobilier messin se porte bien. Pour un appartement neuf, il faudra compter entre 3 300 €/m² et 4 200 €/m². Pour l’investissement locatif, le centre-ville et le quartier du Sablon bénéficient d’une excellente dynamique. La ville de Metz est dans la zone B1 qui est éligible à la loi Pinel.

Strasbourg, un marché tendu mais des prix qui restent raisonnables

Lieu d’accueil des institutions européennes, bassin d’emplois important, pôles de compétitivité, douceur de vivre et gastronomie, Strasbourg profite d’un rayonnement, à la fois politique, économique et touristique.

 

La capitale de l’Europe enregistre une hausse des prix de l’immobilier de plus de 5 % en un an. Une augmentation tirée par une demande forte, supérieure à l’offre. Toutefois, les prix immobiliers restent attractifs pour une métropole. Aujourd’hui, acheter une maison ou un appartement dans la préfecture du Bas-Rhin reste bien moins cher qu’à Nantes, Bordeaux ou Lyon.

 

Pour un appartement neuf, il faut prévoir un coût de 3 800 €/m² à 5 500 €/m² selon les quartiers. Strasbourg séduit à la fois les jeunes actifs, les familles, les étudiants et les investisseurs. Les studios et les appartements T2 sont les biens les plus recherchés. Depuis le confinement, les appartements avec balcon, terrasse ou jardin se vendent plus rapidement.

Reims et Nancy attirent aussi

Ces 2 grandes agglomérations du Grand Est profitent aussi d’un marché immobilier dynamique. Reims, capitale internationale du champagne, dispose de nombreux atouts pour attirer acheteurs et investisseurs :

  • une ville située à 45 minutes de Paris en TGV ;
  • un pôle économique varié ;
  • une commune qui compte de nombreux étudiants ;
  • un patrimoine historique et culturel important.

 

La ville est située dans la zone B1 et permet de profiter de la loi Pinel. Avec plus de 70 % des logements occupés par des locataires, la situation est favorable aux investisseurs en immobilier locatif.

 

À Nancy, le prix moyen de l’immobilier neuf se situe entre 3 200 €/m² et 4 400 €/m², selon les biens et les quartiers. Le marché est au beau fixe pour les mêmes raisons qu'au niveau national : taux d’intérêts bas, recherche de rendements locatifs, et depuis le confinement, attrait pour les grandes métropoles régionales moins chères.

Les logements de type T3 / T4 avec espace extérieur à Nancy, ainsi que les maisons, sont de plus en plus recherchés, et représentent d’excellentes opportunités d’investissement locatif.

 

La région Grand Est fait partie des plus abordables de France en matière d’immobilier. Le marché y reste pourtant très dynamique dans les grandes villes. Les programmes neufs représentent de jolies opportunités, que ce soit pour s’y installer ou pour investir.

Bouygues Immobilier vous accompagne !
Conseils, actus, vidéos... tout ce qu'il faut savoir sur l'immobilier neuf, pour réussir votre projet en toute sérénité.