Obtenir un crédit immobilier sans CDI

Être en CDI est souvent considéré comme une condition obligatoire lorsqu’on veut obtenir un prêt immobilier à un taux avantageux. C’est une fausse idée. Les salariés intérimaires, en CDD, ainsi que les chômeurs peuvent en effet eux aussi emprunter pour financer l’acquisition d’un logement. Y a-t-il des conditions ou des contraintes ? On fait le point.

Calculez votre capacité d'emprunt
pret sans cdi

Être en CDI est souvent considéré comme une condition obligatoire lorsqu’on veut obtenir un prêt immobilier à un taux avantageux. C’est une fausse idée. Les salariés intérimaires, en CDD, ainsi que les chômeurs peuvent en effet eux aussi emprunter pour financer l’acquisition d’un logement. Y a-t-il des conditions ou des contraintes ? On fait le point.

Calculez votre capacité d'emprunt

Prêt immobilier sans CDI : est-ce possible ?

Parce qu’il implique des taux, des montants conséquents et des durées relativement longues, les conditions d’obtention d’un crédit immobilier sont particulièrement importantes. Les banques et organismes de crédit évaluent le risque avant de donner une réponse à une demande de crédit immobilier. L’objectif est de s’assurer que les sommes prêtées pourront être restituées. Lorsque les garanties sont insuffisantes, ces établissements se réservent le droit de refuser.

Ces exigences laissent penser qu’un CDI est indispensable pour espérer obtenir un prêt immobilier. Heureusement pour tous ceux qui ne bénéficient pas de ce type de contrat de travail, la réalité est moins tranchée. L’analyse d’une demande de crédit relève du cas par cas. Une étude approfondie qui n’entrave pas l’obtention d’un crédit immobilier sans CDI à des taux d’intérêt abordables.

Tout savoir sur le prêt d'accession sociale

Quel profil pour emprunter sans CDI ?

Si un contrat CDI n’est pas indispensable pour obtenir un crédit immobilier, les organismes financiers restent sensibles à la situation professionnelle de l’emprunteur.

Vous êtes en CDD ou intérimaire

Si ces contrats peuvent être considérés comme précaires, ils n’empêchent pas pour autant d’accéder au prêt immobilier souhaité. La banque va simplement demander des garanties supplémentaires avant d’octroyer la somme demandée. Un garant ou un co-emprunteur peut, par exemple, jouer en votre faveur.

Les travailleurs précaires qui ont travaillé en continu pendant 18 mois sur les 24 derniers mois auront plus de chances d’obtenir un accord. Vous pouvez donc facilement espérer une réponse positive si vous êtes dans cette situation. Il n’est pas rare que ces contrats soient renouvelés. Vous profiterez donc de la confiance de votre employeur pour obtenir un financement pour votre projet immobilier.

Vous exercez une profession libérale

Lorsque vous exercez une profession de façon indépendante, différents cas peuvent se présenter.. Les médecins et les avocats, par exemple, pourront convaincre assez facilement grâce à leur clientèle régulière et les revenus, considérés comme stables et sûrs, qu’elle génère. Lorsque vous exercez un autre métier, vous devrez prouver que votre situation est stable en transmettant vos derniers avis d’imposition et vos bilans comptables.

Vous êtes contractuel dans la fonction publique

Les fonctionnaires correspondent à des profils solides. Ils restent au même poste tout au long de leur carrière ou bénéficient d’un avancement. Quoi qu’il en soit, cette situation professionnelle semble dépourvue de risque. Les contractuels dans la fonction publique pourront donc facilement accéder à un crédit immobilier.

Vous êtes un chef d’entreprise ou un commerçant

Lorsque vous êtes dans ces cas de figure, vous devez démontrer la santé financière de votre établissement. Vous devez donc posséder au moins deux ans d’expérience et avoir dégagé un bénéfice important. Le bilan de votre activité doit en effet être positif. Prenez soin de transmettre les documents comptables qui permettent d’établir votre profil d’emprunteur. S’il apparaît comme peu risqué, vous pourrez obtenir votre crédit immobilier.

Vous êtes un freelance ou un auto-entrepreneur

En ce qui concerne les auto-entrepreneurs, une ancienneté d’au moins 3 ans est nécessaire pour convaincre. L’objectif est de démontrer que votre activité est stable et vos revenus réguliers. Tous les documents prouvant que la régularité de vos revenus sont donc les bienvenus.

Vous êtes un intermittent du spectacle

Le prêt immobilier vous est ouvert si vous pouvez justifier de revenus stables. La banque va donc les étudier afin de déterminer votre capacité d’emprunt. Elle se penche également sur la santé du secteur dans lequel vous exercez pour savoir si vous pouvez espérer des contrats réguliers.

Vous êtes retraité

Lorsque vous êtes à la retraite, ce n’est pas seulement l’âge qui va être pris en compte. Le crédit immobilier peut vous être octroyé selon la nature de vos besoins et la durée souhaitée. Un emprunt court est par exemple tout à fait possible.

Quel taux d’intérêt pour un prêt immobilier sans CDI ?

Lorsque vous ne possédez pas de contrat de travail en CDI, la banque va chercher à couvrir le risque que représente votre situation. Les conditions de votre emprunt immobilier sont donc différentes de celles proposées à une personne qui possède une meilleure stabilité professionnelle.

Le taux d’intérêt que vous obtiendrez sans CDI pourra être plus élevé qu’avec un contrat de travail en CDI. Vous devez donc vous attendre à des conditions moins avantageuses.. Lorsque vous passez par un courtier en prêts immobiliers, vous pourrez négocier un taux préférentiel quelle que soit votre situation.

Comment optimiser sa demande de prêt immobilier sans CDI ?

Les autoentrepreneurs, les entrepreneurs, les professions libérales, les intérimaires, les saisonniers et les sans-emploi sont considérés par les banques comme des profils atypiques, à analyser différemment d’un client salarié en CDI. Le prêteur va s’entourer de multiples précautions en exigeant de solides garanties pour chaque dossier. Quelques éléments déterminants sont susceptibles de faire la différence au sein de la commission d’attribution.

Justifier d’une activité stable pendant au moins 3 ans

Quelle que soit votre situation professionnelle, vous serez considéré comme stable lorsque vous pourrez prouver que vous exercez une activité professionnelle génératrice de revenus depuis au moins trois ans. Réunissez les documents qui prouvent cette ancienneté afin de convaincre les banques de vous octroyer le crédit immobilier demandé.

Avoir un apport conséquent

Lorsque l’apport couvre une part importante de l’acquisition immobilière, le prêteur prend moins de risques à s’engager. En cas de non-remboursement du crédit immobilier octroyé, il pourra aisément recouvrer le montant dû grâce à la vente du bien. Si les banques apprécient un apport de 10 %, une somme plus importante jouera en votre faveur.

Obtenir une caution solidaire

En se portant garant du prêt immobilier, votre proche pourra grandement faciliter l’obtention de ce dernier. Concrètement cette personne s’engage à honorer les échéances que vous pourriez ne pas assumer. Bien évidemment, la caution solidaire devra, elle-même, afficher de solides garanties de solvabilité.

Avoir un faible taux d’endettement

Le taux maximum d’endettement est actuellement de 35 %. En fonction de vos revenus et de vos emprunts en cours, vous pouvez cependant avoir un taux nettement moindre. Dans ce cas, la banque sera davantage disposée à vous prêter la somme demandée. Le reste à vivre sera suffisant pour éviter le surendettement.

Emprunter à deux

Lorsque votre situation n’est pas assez stable pour convaincre, vous pouvez demander un financement grâce à un co-emprunteur. Dans ce cas, les revenus des deux emprunteurs sont pris en compte. Le risque est également mutualisé puisque les deux signataires du crédit immobilier sont tenus de rembourser la somme prêtée pour l’acquisition d’un bien.

Faire appel à un courtier en prêt immobilier

Un service de courtage permet de trouver le meilleur financement en fonction de votre profil. Grâce à ces experts, vous obtenez un avis de faisabilité en seulement 24 heures. Pour vous aider à concrétiser votre projet immobilier, nous avons établi des partenariats avec des courtiers en prêt immobilier. Avec la Centrale de Financement et MonEmprunt.com, vous obtenez des propositions de prêts immobiliers au meilleur taux !

Découvrez le prêt conventionné

Notre service de courtage

En profiter
Notre service de courtage immobilier

Comment constituer son dossier de prêt immobilier sans CDI ?

Lors de la constitution de votre dossier de demande de financement, les pièces justificatives suivantes sont demandées quelle que soit votre situation :

  • Un justificatif d’identité en cours de validité : carte d’identité, passeport ; titre de séjour ;
  • Un justificatif de votre situation familiale : contrat de mariage, pacs, livret de famille ;
  • Un justificatif de domicile : quittance de loyer, facture de gaz ou d’électricité de moins de 3 mois ;
  • Les relevés bancaires des trois derniers mois.

Pour faire valoir la stabilité de votre situation professionnelle, voici les justificatifs que nous vous conseillons de joindre à votre dossier :

  • Les trois derniers bulletins de travail et les contrats signés en tant que CDD ou intérimaire ;
  • Les deux derniers avis d’imposition et les bilans comptables des trois dernières années pour les professions libérales et les freelances ;
  • La copie de votre contrat dans la fonction publique ou des dernières missions en tant qu’intermittent du spectacle ;
  • Les bilans comptables des trois dernières années pour les chefs d’entreprise et les commerçants ;
  • Les justificatifs indiquant le montant de la pension de retraite.

 

Une fois tous ces documents étudiés, la banque pourra indiquer si vous pouvez prétendre ou non à un crédit immobilier. L’offre de prêt précisera le taux proposé compte tenu du risque évalué ainsi que les autres conditions de ce financement, car oui, vous pouvez tout à fait obtenir un crédit immobilier sans CDI !

Bouygues Immobilier vous accompagne !
Conseils, actus, vidéos... tout ce qu'il faut savoir sur l'immobilier neuf, pour réussir votre projet en toute sérénité.